Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nelly-Pi Quadratwurzel # Renard-rose-tagada !Auteur
MessageSujet: Nelly-Pi Quadratwurzel # Renard-rose-tagada !   Mer 16 Mar 2016 - 19:29


Nelly-Pi Quadratwurzel (♀)
             

DATE & LIEU DE NAISSANCE :
né(e) le 18/02/1998 à Stuttgart (Allemagne)

NATIONALITÉ :
allemande

ORIENTATION SEXUELLE :
hétérosexuelle

OCCUPATION :
étudiante en chimie

GROUPE :
tsukuyomi

PERSONNAGE SUR L'AVATAR :
Sylveon (human version) de Pokémon

Caractère
Affective (trop), Douce, Franche • Têtue, Flemmarde, Curieuse (trop) • a peur que me metal disparaisse • bat le rythme avec ses pieds • adore le rose, les sucreries et aguicher • déteste les araignées et dormir • Passionnée par le rose et les tagadas • Rêve de devenir un renard rose

Vous en voyez souvent des gens avec un chiffre dans leur prénom ? Habillé en bonbon h24, j7 ? Qui se dit être la réincarnation d'une fraise tagada ? Qui se pavane dans des robes pleines de rubans plus longs les uns que les autres ? Qui se dit être un renard et se comporte parfois même comme tel ? Avec des cheveux roses ? Addict total du rose ? Qui chante (crie ?) du métal à tue-tête en plein milieu d'un couloir ? Qui a synthétisé elle-même l'huile essentielle de Tagada pour en faire un parfum ?

Une simple demoiselle, sage et discrète. Nan j’déconne ! T’as réellement cru que j’étais comme ça ? Faut pas se faire de fausses idées. Je suis loin d’être la petite fille à papa toute sage à qui on a toujours tout donner. Vous voyez la gamine hyperactive là-bas ? Oui, tout à fait, celle avec ses cheveux ROSES, ses rubans ROSES, sa robe ROSE, ses chaussures ROSES, et bah c’est MOI ! Vous avez compris ? En plus d’être une dingue de rose, j’adore les renards et les fraises tagada. Tout ce qui est mignon et qui ressemble à une fraise en fait. J’suis comme ça, moi.

Déjà, quand on porte le nom d’un chiffre, on se dit tout de suite qu’on comprend rapidement qu’on aura pas une vie tout à fait banale. Pourtant, bien que ce chiffre soit envahissant, j’ai développé un caractère bien particulier. Je suis quelqu’un de doux et de gentil. Très affective aussi, j’adore les câlins, les bisous, les caresses. Il est difficile de se séparer de moi lorsque je suis accrochée à vous. J’adore toucher à tout ; on peut dire que je suis quelqu’un de réellement curieux. Oui, tellement curieuse que je n’hésite pas à aller regarder tout la jupe d’une demoiselle pour voir quelle est la couleur de sa culotte. Ou si elle n’a pas de culotte aussi… C’est dingue comme ce genre de révélation me rend toute excitée ! J’adore les ragots, les potins. Mais j’aime les écouter, pas les diffuser.  

Mon hobbit préféré, c’est de glander. Ne rien faire, affaler sur mon canapé, armée d’un paquet de tagada et d’un peu de bonne musique. Je suis hyper « casse-couille » sur la musique. Je n’aime que le metal et le reste n’est pour moi pas de la vraie musique. Inutile de débattre sur cela du coup, c’est peine perdue. Parce qu’en plus d’être réellement casse-couille, je suis têtue comme une vieille mule desséchée. Je développe facilement de la jalousie envers les autres mais ça fait partie des sentiments que je n’exprime pas.

J’ai de mauvaises manies. Comme celle de tout le temps battre le rythme d’une musique avec mes pieds. Les gens trouvent ça agaçant, moi j’adore ! On l’aura compris, ne vis pas sans certaines choses : la musique, le rose, les tagadas, les jeux-vidéos, les animes et les mangas, les nœuds, les rubans, les robes, les fraises et les mignonneries. Par contre, je peux me passer des araignées ou de dormir sans soucis !

Un jour, j’aimerai posséder une boutique de bonbons et gâteaux dans une grande ville. Ça serait vraiment fun, quand même. J’aime le contact avec les gens. J’aime les choses sucrées. Je suis faite pour ce métier !  Oh, j’ai aussi un rêve plus fou : devenir un renard rose !

Physique
Yeux bleus • Cheveux roses • 1m65 • 45Kg • fine et mince • tatouage sur le poignet

Je suis une demoiselle au physique tout ce qu’il y a de plus avantageux. Au départ, j’avais les cheveux blonds, ce qui s’accordait parfaitement avec le bleu de mes yeux. Une parfaite petite allemande. Seulement, le blond m’a rapidement énervé. J’avais 14 ans la première fois que j’ai teint mes cheveux en rose. Rose, avec des touches de bleu parfois. Ça me fait me sentir un peu plus « hors norme ». J’aime bien, ça, qu’on me regarde. Je suis du genre à attirer l’attention, et les filles l’ont compris : elles n’hésitent pas à critiquer mon mètre soixante-cinq et mes quarante-cinq kilos. Je suis en effet assez fine, mince. Ça fait des envieuses. C’est assez drôle de les voir se mordre la langue devant mon corps. J’ai la peau très douce, une dentition parfaite et un sourire colgate.

Je suis souvent habillée de robe, short et autres habits assez courts. Des t-shirts, petites vestes viennent également s’ajouter. Je suis tout le temps habillée de rose, avec des petites touches de blanc ou de bleu. J’aime porter des froufrous, des rubans, des gros nœuds. Parfois, je ressemble à une princesse. Et là je retire quelques accessoires : je ne suis pas faite pour la vie de princesse après tout. Je porte parfois des souliers, des talons, des baskets plates qui s’accordent bien avec mes bas ou mes collants ainsi que mon rose envahissant.

Lorsqu’on me connait un peu, on remarque que j’ai un tatouage sur le poignet. Un symbole infini, signe d’un infini amour envers les tagadas. Plus intimement, j’ai une tâche de naissance au creux de l’épaule en forme de cœur.


INFORMATIONS MAGIQUES
• Manière d'utiliser la magie : Nelly-Pi s'est déjà retrouvée avec une faux dans la main cependant elle n'a pas encore conscience de la manière de la matérialiser. Autrement, elle se sert actuellement des ombres chinoises pour manifester sa magie. Elle peut contrôler de petits êtres vivants par leurs ombres, mais elle n'a pas encore assez puisé dans son pouvoir pour en savoir plus.
• Affinité : Elle aime bien, c'est trop chouette de jouer avec les ombres !

RACONTE NOUS SON HISTOIRE

Vous savez, la vie n'est pas bien facile quand on a un nom comme le miens. Quand j'suis née le 18 février 1998, ma mère -Vera- m'a donné un prénom commun : Nelly, pour sa sonorité agréable et douce comme un bonbon tout rose. Comme mes parents avaient conclus à un prénom composé, c'était à mon père -Toma- de trouver la seconde partie de ce qui allait être la base de mon existence : Pi. Oui, Pi, comme le nombre. Choisi pour marquer l'importance que j'ai à ses yeux, pour le temps qu'il a attendu avant de m'avoir. Vous ne comprenez pas ? Le chiffre Pi est bien le chiffre dont la communauté scientifique attend -enfin- qu'on trouve la valeur exacte. Aux yeux de mon père, je n'avais pas de valeur définie : j'étais son bébé, son poussin, son bonbon tout rose, son renard tout rusé (bon d'accord, ça il ne l'a remarqué que plus tard).

En fait, ma vie n'a rien de passionnant jusqu'à mes quatre ans. Je vivais avec mes deux parents, mon lapin et ma demie-tonne de peluche aux douces couleurs des multiples teintes de roses  qui peuplaient ma chambre. J'allais à l'école depuis un presque an maintenant. Le soir, mes grands-parents me gardaient le temps que mes parents rentrent. Un soir, je voyais Grand-Maman s'activer. Habillée rapidement, stressée, elle m'avait attaché en voiture en moins de deux secondes. Elle m'avait conduite dans un grand bâtiment blanc, tout blanc. Avec plein de gens tous aussi blancs que les murs. Je cherchais le rose, totalement absent, jusque sous les chaises noires en métal de la salle d'attente. Grand-Maman faisait les cents pas. Je comprenais pas grand chose, toujours à la recherche de ma couleur favorite, tournant en rond, ronronnant doucement, gloussant en sautant sur les sièges, jouant avec les magazines et fonçant dans les murs.

[9 ans plus tard]
Bon, c'est pas difficile, ma vie était nulle à chier jusque là. J'avais à présent 13ans, j'habitais toujours le même petit appartement, avec mes mêmes peluches roses. La collection s'était d'ailleurs considérablement étendue depuis toutes ces années. Rabbit-chu était mort depuis plusieurs années, il avait eu droit à des funérailles digne de ce nom : des rubans, des chants et une danse pour qu'il soit heureux là où il est maintenant. Mon père était un vrai père poule. Père célibataire depuis neuf ans, il rejetait sur moi l'amour qu'il ne pouvait plus porter à ma mère, me couvrant de baisers et de câlins. Il avait parfois bien du mal à canaliser mon trop plein d'énergie. Je mangeais comme une adulte, courait partout, sautait partout. J'écoutais de plus en plus de musique. Cet univers me fascinait. Pop, Rock puis Métal plus récemment. Parfois, je voyais mon père, inactif, perdre son regard dans un vide inter-rosable. Je n'avais pas besoin de lui demandé pour savoir qu'il pensait à ma mère, et à ce jour-là où ils avaient tous deux failli mourir. Un accident, par un soir de février. Un accident de la route ; due au verglas, à la neige et sans doute à l'imprudence d'un père trop confiant. J'allais parfois chez ma mère : les week-ends et parfois la semaine durant les vacances. Elle, elle s'était remariée. Très récemment, elle venait d'accoucher de mon premier petit frère. Une bouill de plus, une bouille qui attirait l'attention qui m'appartenait jusqu'à ce jour. Jalouse, je me montrais de moins en moins chez ma génitrice, n'y allant désormais que pour les fêtes de famille.

Jour de mes 15 ans. Mon second frère ne devrait plus tarder à pointer son nez. Je ne vais plus chez ma mère. Pas facile de vouloir y retourner quand votre beau-père souhaite votre mort. J'avais décidé d'y retourner juste pour mes frères, ma mère. Sans réel plaisir. Quelques mois passaient. Je me rendait à l'anniversaire de ma cousine. Une bonne soirée, où j'exposais avec fierté mes rubans roses, mon ensemble magnifique assorti et mes bottes hautes jusqu'en haut de mes cuisses. J'avais évité de faire le DJ mais ça m'empêchait pas de chanter à tue-tête les paroles de tout ce qui passait en musique. Je me frottais à tout le monde à la manière d'un petit renard en manque d'affection. Mon manque d'affection... Hm... -rougit- Il avait été comblé ce soir là. Premiers rapports, premières fois. L'heureux élu ? Mon meilleur ami d'enfance et voisin de ma cousine, présent à la fête.

J'ai 16 ans maintenant. Fascinée par la chimie, j'en avais fait une passion que j'exerçais dans ma cave, à l'abri des regards de mes voisins qui me prenaient déjà pour une folle. J'avais essayé la lavande, les roses, les tulipes, les pâquerettes, les blues daisy... Aucune odeur ne me comblait. Une idée de génie me vint alors. En quelques jours, j'avais synthétisé assez d'huile essentiel de fraises Tagada pour créer un parfum unique. Désormais, j'étais un renard rose bonbon qui sentait la Tagada. De temps à autre, je continuais mon aventure avec mon adorable cousine. Mais elle n'était pas la seule : je n'avais personne dans le cœur, mais j'avais déjà « tapé » des deux côtés. Homme, Femme, peu importait. Le principal, c'était de se faire plaisir.

Depuis mes 17 ans, j’enchaînais les concerts de Métal. Une métaleuse en rose, c'était pas commun. J'attirais le regard dans les foules. Le pire ? J'adorais ça ! J'aimais le regard des autres, j'aimais gueuler, courir, danser, jouer, rigoler. En cours, les autres élèves avaient un peu tendance à m'emmerder. J'étais particulièrement douée en Chimie, en Physique et en Science. Mais les maths... Hooooo bon Dieu les maths j'avais horreur de ça. On avait bien du mal à me croire quand je disais ça : en même temps, quand on s'appelle « Racine Carrée », ça porte à confusion...

J’étais loin de l’échec scolaire. Les bulletins frôlaient l’excellence, mon père était fier de moi. Je vivais ma petite vie, armée de mes peluches. J’étais prête à affronter tout ce qui m’entourait ! Comme si je ne craignais rien, vous savez. Oui, je me sentais invincible. Toujours au cours de cette même année, j’avais pris conscience des pouvoirs que je possédais. Un soir, alors que je m’amusais avec mes petits frères à faire des ombres chinoises, les formes prirent vie et allaient se promener là où elles en avaient envie. J’étais impressionner, mais depuis ce jour, je m’amuse souvent de ce pouvoir.

Je n’avais jamais pensé à une manière d’utiliser ces pouvoirs de manière offensive. Je n’en avais pas besoin. C’était réellement étrange, je jouais avec comme si c’était tout à faire normal ! J’avais presque 18 ans lorsque, pour la première fois, je me réveillais avec une faux plus grande que moi dans la main. Ce jour-là, j’ai été prise par une peur réellement forte. Cet événement se reproduisit quelques fois, mais il se faisait vraiment rare. Alors, j’ai fini par l’oublier. Je ne savais pas comment matérialiser ces ténèbres étranges. Mais je crois que je les aimais bien.

Un mois après mes 18 ans, je me suis réveillée sur un banc, dans un parc. J’avais froid ce matin-là, comme si j’avais passé la nuit ici. Pourtant, la veille, j’étais sûre de m’être endormie dans mon lit ! J’avais pris avec moi mes affaires. Une grosse valise, plus grosse que moi. Et encore cette faux étrange… Elle avait disparue dès que je l’avais vue. Par terre, les ombres s’animaient. Un renard était apparu. Il avait une bouille trop mignonne, même s’il était fait avec les ombres du sol. Je lui avais souris. J’ai lu la lettre. Et j’ai commencé ma nouvelle aventure en enfonçant mes écouteurs dans mes oreilles. En fond sonore, Crossfaith. J’étais sûre que ça irai tant que je serais en vie alors, autant en profiter !

DERRIERE L'ECRAN

• On m'appelle : Nileeda
• J'ai : 20 ans
• J'ai connu le forum grâce à : moi \o/
• Je pense que le forum est : un poussin
• J'ai trouvé le "Passe-Partout" : Auto-validation \o/
• J'aimerai ajouter que : Je suis aussi Jess, Shawn et Hailee !

© Himitsu no Kii



Je suis une tagada #FF456A
avatar


Féminin Date d'inscription : 16/03/2016
Sexualité : Hétéro, tend vers bi
Messages : 128


Voir le profil de l'utilisateur

4 ★ - Magie Féroce


MessageSujet: Re: Nelly-Pi Quadratwurzel # Renard-rose-tagada !   Mer 16 Mar 2016 - 19:43

Je crois que là, j'ai même pas le speech de rebienvenue à faire xD
Bon courage xD




Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1328

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

3 ♚ - Magie Divine Féroce


MessageSujet: Re: Nelly-Pi Quadratwurzel # Renard-rose-tagada !   Mer 16 Mar 2016 - 19:48

QuadraBretzel ♥ J'adore ce nom de famille, trop génial x3
Voilà, c'est tout c'que j'voulais dire... pas bienvenue parce que voilà, on te connait déjà, et pas bonne chance pour ta valid parce que de toute façon tu peux le faire toute seule *PAN*
Par contre ton code pour le règlement n'est pas le bon, faut le relire *PELLE*

J'attends de voir le caractère, mais déjà rien qu'à sa tête je la veux en peluche ♥ Attends toi à me croiser dans une ruelle sombre prochainement :3




▬ ♫ Forever saving this memory, you and me singing our sunset melody ♫ ▬
☆ Clear mind in ~ #336699
avatar


Féminin Date d'inscription : 17/01/2015
Occupation : Etudiante en histoire
Sexualité : Pureté et innocence ♥
Messages : 574

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

2 ♚ - Magie Divine Solide


MessageSujet: Re: Nelly-Pi Quadratwurzel # Renard-rose-tagada !   Mer 16 Mar 2016 - 21:49

DU MÉTAL !! Je t'aime déjà QC de Jess /SBAFF/






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nelly-Pi Quadratwurzel # Renard-rose-tagada !   







Contenu sponsorisé


 

Nelly-Pi Quadratwurzel # Renard-rose-tagada !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Guilhem de Landrey / Le Renard (La Rose Ecarlate) [Libre]
» Petite nouvelle du Renard
» Oscar et la dame Rose
» Fraise Tagada et Mister.Joachim vous demande d'applaudire ♥ /SBAF/
» La fête de la rose à Chaalis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Gestion de personnage :: Bureau des arrivées :: Dossiers validés-
TOP