Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jordan WrightAuteur
MessageSujet: Jordan Wright   Lun 14 Mar 2016 - 18:48

Jordan Wright (♀)

26 Novembre 1996 • américaine • homosexuelle • bargirl & guitariste • amaterasu • Original de Tokiti(ときち)


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE

La première chose à savoir sur Jordan est qu’elle à elle seule une définition fidèle de ce qu’est la misandrie. Exécrable, insultante, blessante, sans pitié, telle est la façon dont elle se comporte avec les hommes. Elle les hait du plus profondément de son être, sans exception aucune. Leur présence à ses côtés l’horripile, et elle évite le plus possible de se confronter à eux. Si la plupart du temps Jordan fait comme si ces derniers n’existaient pas, il arrive des moments où jouer l’ignorance ne suffit plus, et où ces imbéciles ont le malheur de se faire trop insistants autour de sa personne. En tel cas, c’est avec froideur et hostilité que notre demoiselle les accueillera. Et si ces derniers s’en vexent, Jordan enchaînera bien vite avec de la violence verbale et physique gratuite. Ce genre d’attitude lui attire en général bien des ennuis, mais en aucun cas elle en vient par la suite à regretter ses gestes et ses paroles.

Oui, Jordan est une fille qui sait rester fidèle à elle-même et qui ne reniera jamais son identité. Elle se moque bien de ceux qui la critiquent et la méprisent, car ces gens-là, elle les raye tout simplement de sa vie. Notre demoiselle n’est en effet pas du genre à s’encombrer avec des problèmes, en général elle les règle toujours de la manière la plus expéditive qui soit. Et ce même si le procédé employé n’est pas celui épousant au mieux les mœurs de la société. En effet, Jordan est une rebelle dans l’âme qui se joue des lois comme cela lui chante. Elle n’hésite pas à frauder pour son propre profit, et ne suit au final les lois instaurées par ces cons du gouvernement que lorsque ces dernières l’arrangent. Jordan est en somme une fille qui ne se laissera jamais enchainer par un quelconque système, aussi puissant et élaboré soit-il, ni non plus par une quelconque personne.

En effet, aucune personne en ce monde ne peut se vanter d’avoir une quelconque emprise sur elle. Jordan est une fille assez détachée de tout, elle est nullement matérielle et ne semble s’attacher à rien dans la vie. C’est en somme une blasée qui n’attend et n’espère rien de personne, ni du monde en général. Et tant que cela ne concerne pas de près ou de loin un homme, Jordan ne sera jamais du genre à s’énerver ou à déprimer dès qu’un malheur vint la frapper. Ainsi rares seront les fois où vous la verrez émotive, si bien que les personnes la connaissant peu pourraient la croire dénuer de tout sentiment.

Mais détrompez-vous, il existe bien des choses que Jordan aime et qui font qu’elle reste humaine malgré tout. Primo, notre jeune femme aime les filles, son homosexualité n’est clairement pas un secret et elle ne la cache nullement. Et au niveau de ses relations, elle aime être celle qui domine, même si avec elle il ne faut pas s’attendre à des débordements affectifs. En général, ses aventures se font uniquement pour le plaisir, et ne se jouent que sur une attirance physique et une drague assez franche. Oui, pour ce qui est de l’amour à l’eau de rose, Jordan n’est clairement pas intéressée, et il est inutile de vouloir chercher cela auprès d’elle.

Deuxio, Jordan aime la musique, la bonne musique, le rock à l’état pur. Paradoxalement, notre jeune femme exprime pas mal  d’émotions au travers de sa musique, lorsqu’on sait à quel point elle considère sa vie morne et sans couleur, cela peut surprendre. Mais telle est sa façon d’être, Jordan est une guitariste assez talentueuse pour qui jouer de son instrument est une porte d’accès pour devenir une toute autre personne. Il n’y a vraiment que dans ces instants là qu’on peut la sentir vivante. Tertio, Jordan aime fumer, véritable addicte à la cigarette, mais ce qu’elle aime surtout c’est les boissons. Elle recherche d’ailleurs souvent l’état d’ébriété dès que l’occasion de boire lui ait donné. On ne pourrait pas le croire ainsi, mais au plus profond d’elle-même Jordan a ses propres démons, et se noyer dans l’alcool lui permet de les oublier le temps d’une soirée, d’une nuit.

Mais ne vous faites pas d’illusion, Jordan n’est clairement pas le genre de personne à parler d’elle-même spontanément. Et même si vous allez lui poser une question personnelle, elle vous donnera juste l’impression que vous l’emmerdez plus qu’autre chose. Et ce sera le cas, soyez en certain. Autant elle se fout assez royalement de la vie privée des autres, autant elle apprécie que ces derniers en face autant avec la sienne. Il faudra donc vraiment être prête à s’attirer ses foudres pour espérer quelques confidences, oui, prête car il n’aura qu’une femme pour s’espérer capable d’un tel exploit. Dans tous les cas, il n’y a vraiment que quand la gente féminine se révèle trop curieuse à son égard, que Jordan se montre froide à leur encontre.

Oui, car dans tous les autres cas, notre demoiselle est assez avenante envers ses homologues. Solidaire et altruiste avec ses semblables, elle viendra spontanément apporter son aide à la moindre jeune fille en peine. En effet, Jordan a tendance à se montrer très protectrice avec celles qu’elle n’a aucun mal à considérer comme plus vulnérables qu’elle. Pour les autres qui sont aussi fortes têtes qu’elle, notre amie n’éprouve aucune difficulté à se lier avec ces dernières dans une franche déconnade. Toutefois Jordan ayant son propre caractère et sa propre maturité, sa vision de l’amusement est assez susceptible de diverger faiblement ou fortement de la vôtre. Mais bon cela, vous ne serez faire autrement que de faire avec, et pour tout le reste il vous faudra l’apprendre par vous-mêmes et pour cela qu’une seule chose à faire : la rencontrer.


INFORMATIONS MAGIQUES
• Manière d'utiliser la magie : Par simple volonté ou au gré de ses émotions.
• Affinité : Jordan aime assez bien sa magie


DESCRIPTION PHYSIQUE

Tout d’abord n’allez pas l’ennuyer avec cela, Jordan est parfaitement au courant qu’elle n’a pas de poitrine et qu’elle n’en aura jamais. Oui, notre jeune fille n’a clairement pas été gâtée par la nature à ce niveau là. Si bien qu’elle a depuis longtemps renoncé au port d’un soutien-gorge, jugeant cela bien trop inconfortable pour le bénéfice que cela lui apportait. Après il y avait aussi le fait qu’elle ne trouvait rien à son goût, il faut dire que le choix est d’office plus large pour les poitrines plus menues. Une discrimination parmi tant d’autres qui n’émut plus notre amie complètement blasée à ce sujet.

Mais si on fait fi de sa poitrine, Jordan a quand même une silhouette qu’on peut lui envier. Fine et élancée, bien musclée, on devine facilement que notre demoiselle est une grande sportive. En effet, si elle se dépense pas mal sur scène, Jordan aime également se donner à fond dans la pratique du kick boxing. Elle faisait d’ailleurs de la compétition pendant trois ans avant d’être expatriée sur cette île isolée de tout. Aujourd’hui, c’est juste un loisir sportif et une passion qui lui permet d’évacuer sa frustration autrement que sur des hommes, et ce même si ces derniers sont la principale raison pour laquelle elle a commencé ce sport.

Jordan mesure sinon un mètre soixante-quatorze, cette taille la fait se classer grosso-modo dans la moyenne de son pays. Pour ce qui est de son poids, il oscille souvent entre les soixante-et-un et les soixante-deux kilogrammes. Et pratiquement aucunes graisses inutiles dans le tas, oui, en général lorsque notre demoiselle prend du poids, ce n’est que du muscle. Jordan a beau avoir de mauvaises habitudes de vie en tant que fumeuse et consommatrice d’alcool, elle soigne à côté de cela son alimentation.

Bon inutile de se voiler la face, Jordan est une personne androgyne. Si elle ne s’habillait pas et ne se comportait pas comme une fille, nombreux seraient ceux qui se méprendraient sur sa véritable nature. Mais fort heureusement, comme la plupart des demoiselles, Jordan aime se maquiller : fard à paupière, rouge à lèvre, vernis à ongle, fond de teint,… Notre amie touche un peu à tout cela, sans faire dans l’excès toutefois. Ayant un teint de peau légèrement mate, notre amie aime juste s’accorder le minimum pour sublimer son visage. A noter qu’à côté de cela, Jordan a une coupe à la garçonne, ses cheveux châtains n’atteignent même pas sa nuque. Un choix fait tout simplement parce qu’elle ne supportait plus l’entretien que demandait une longue chevelure.

Pour ce qui est des extras, Jordan ne porte pas de lentilles fantaisistes, ainsi la couleur brune de ses yeux est sa couleur naturelle. Par contre notre amie a les oreilles percées à plusieurs reprises, trois boucles à l’oreille droite et deux pour la gauche. Elle n’a pour le moment pas d’autres piercings ailleurs, mais cela ne sera qu’une question de temps. Niveau tatouage, son corps en est encore vierge, toutefois fortement intéressée il lui faudra peu de chose pour franchir le cap. A côté de tout cela, Jordan a quelques bagues, colliers et bracelets qu’elle porte selon ses humeurs et ses envies.

Pour terminer son style vestimentaire, ce dernier est très estival et ce durant toute l’année. L’explication à cela vient du fait que Jordan est une amaterasu et que son corps génère automatiquement une certaine chaleur qui la dispenserait bien du port du moindre vêtement. Hors les vêtements sont ce qui accentuent la beauté d’une femme et qui préserve sa pudeur de la perversité des hommes. Donc pour ce qui est de sa garde-robe, Jordan affectionne pour le haut particulièrement les débardeurs assez courts laissant entrevoir son nombril, mais elle a également en réserve des débardeurs plus longs et pas mal de teeshirt. Pour ce qui est du bas, ses préférences vont pour les minishorts et les mini-jupes, en effet Jordan aime montrer ses jambes. En somme, notre amie n’aime pas les vêtements qui cachent tout, elle aime juste montrer le corps qu’elle s’est forgée elle-même.


RACONTE NOUS SON HISTOIRE

Sa haine farouche des hommes, Jordan la doit principalement à son père. Aujourd’hui encore ce dernier est et reste le pire des hommes avec eux. Aussi loin qu’elle se souvienne, son père était un ivrogne qui dilapidait l’argent de la famille dans ses bouteilles. Un homme exécrable qui une fois imbibé d’alcool devenait violent et pervers. Enfant, elle assista aux pires atrocités, son père n’hésitait pas à battre et à abuser sexuellement de sa mère en ne se souciant guère de sa présence ou non. Elle-même fut à plusieurs reprises la cible de ses pulsions malsaines, fort heureusement si elle se retrouva quelques fois battue par ce dernier, jamais ce dernier n’eut l’occasion de la violer. Sa mère, une femme admirable et courageuse, avait su la préserver de ses mains. Cette dernière avait plus d’une fois chercher de l’aide ailleurs, mais à chaque fois ses cris de détresse furent vains. Le monde demeurait aveugle à leur misère, et ce fut à partir de ce moment là que Jordan finit par comprendre que leur situation était vue comme normale par cette société misérable.

A ce moment là, Jordan était encore une enfant, et elle ne cherchait donc pas à se rebeller contre les injustices de la vie. Grandissant et étant scolarisée comme la plupart des filles de son âge, notre jeune fille ne tarda pas à se rendre compte que tous les hommes étaient comme son père. A des degrés divers de perversité certes, mais globalement ils étaient tous pareils, que ce soit ses camarades de classe ou ses professeurs. Jordan traumatisée par son père avait extrapolée sa peur à tous les hommes, ces derniers une fois qu’ils s’en apercevaient n’hésitaient pas à abuser de sa faiblesse pour ensuite abuser de sa personne. Sa première fois, Jordan l’eut à treize ans, et fut l’expérience la plus horrible de sa vie. Les détails vous seront tus ici, mais sachez qu’elle manqua de peu de se suicider après cela.

Fragilisée par l’existence misérable qu’elle menait chez elle et à l’école, Jordan n’était plus qu’une coquille vide subissant une vie qui ne lui appartenait plus vraiment. Son unique pilier de soutien dans son calvaire était sa mère, mais cette dernière ne valut plus au final au cours des années mieux qu’elle. Et il fallut qu’un jour une catastrophe se produise pour déclencher un déclic chez Jordan et lui donnait la dose d’adrénaline et de courage nécessaire pour s’extirper de son enfer. Ce jour-là, son paternel avait encore eu une fameuse descente et complètement ivre il s’était encore mis à battre violemment sa femme. Sauf que ce soir-là le coup porté à cette dernière lui fut fatal, frappée en plein visage sa mère fut déséquilibrée et fit une mauvaise chute qui lui fut fatale. Son père complètement ivre, la croyait simplement assommé, et ne se gêna pas pour assouvir ses plus bas instincts sur elle. Alertée par le tumulte de la scène, Jordan était descendue pour se retrouver confrontée à l’horrible spectacle. Son père entrain de violer sa mère dont sa tête baignait dans son sang. Face à cela, l’adolescente qu’elle était à l’époque pris la fuite chez ses voisins où elle fit appeler la police.

Ce ne fut qu’à partir de ce jour là que les choses commencèrent à changer pour Jordan, et que cette dernière décida enfin de se rebeller et faire payer aux hommes le crime de leur existence. Son père fut envoyé en prison, et elle en internat, où bien décidée à ne pas finir comme sa mère, elle décida de changer de tout au tout. Elle commença à riposter avec violence aux garçons qui l’ennuyaient, s’intéressa au kick boxing et s’y adonna corps et âme, changea de tout au tout son style et trouve un exutoire dans la musique en tant que guitariste. Durant les années qui suivirent son quatorzième printemps tragique, Jordan se reconstruisit une vie, une nouvelle identité, une nouvelle personnalité. Inconsciemment elle se mit à développer les mêmes assuétudes que son père pour la cigarette et l’alcool, toutefois sans aller dans l’exagération tout comme ce dernier. Mais en se plaisant quand même à trouver l’état d’ébriété lui permettant d’oublier ses démons.

Quelques années plus tard, Jordan allait vers ses vingt ans. L’école était désormais derrière elle et elle enchainait les petits boulots sans réussir à les garder longtemps. Il faut dire que les métiers à clientèle exclusivement féminine étaient rares, et que ces derniers requéraient pour la plupart des compétences que notre jeune femme n’avait pas. Jordan s’était toutefois fait une réputation en tant que guitariste et rejoignait au besoin certains groupes. Mais là encore la mixité de la plupart des groupes posait problème. Bref notre demoiselle avait devant elle un avenir fort incertain dans une société où la misandrie n’avait pas vraiment sa place. Et pour couronner le tout, Jordan découvrit un jour qu’elle n’était pas une humaine comme les autres et qu’elle possédait un don naturel qui lui permettait de contrôler la lumière et la chaleur dans une certaine mesure. Cette découverte signa un nouveau tournant de sa vie car aussitôt après en avoir pris conscience notre amie se fit enlevée loin de sa bonne vieille Amérique pour finir sur une île paumée au milieu de nulle part.

Finissant qu’avec le minimum de ses affaires au milieu d’une île peuplée de personne comme elle, Jordan eut bien du mal se trouver une place au sein de cette nouvelle communauté. Elle y parvint cependant au terme d'un bon mois de dur labeur en ouvrant le seul et unique bar pour lesbienne d'Amishawa. Sa misandrie l'ayant en effet poussée à créer un endroit pour elle et toutes les jeunes femmes partageant ses préférences. Peu de temps après son ouverture, Jordan fit la rencontre de Kathleen, la jeune femme était venue draguer dans son bar sauf que la fille qu'elle visait était celle que Jordan avait dans son collimateur. Autant dire que leur première confrontation ne fut pas des plus cordiales, toutefois ayant finie toutes deux bredouilles cette fois-là, elles finirent par passer la soirée ensemble et à se lier d'amitié. Désormais entre elles, c'est comme copains comme cochons. Et Jordan ne compte plus les verres offerts à Kathleen pour toutes les nouvelles clientes qu'elle lui ramène.


DERRIERE L'ECRAN
• On m'appelle : Mélo, j'avais un autre nom avant mais depuis que suis arrivé ici c'est devenu Mélo xD
• J'ai : 27 ans
• J'ai connu le forum grâce à : Top Site
• Je pense que le forum est : Génial !
• J'ai trouvé le "Passe-Partout" :
• J'aimerai ajouter que : Je suis ouverte à toute idée de lien pré-établi avant arrivée de Jordan sur Awashima, possibilité de changer origine du personnage au besoin. Donc n'hésitez pas à me mp, si son caractère vous a séduit.



(c) Himitsu no Kii - Awashima


Dernière édition par Jordan Wright le Dim 20 Mar 2016 - 13:11, édité 3 fois






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Jordan Wright   Lun 14 Mar 2016 - 18:52

Rebienvenue à toi ! :D
Tu connais les bails, deux semaines, etc xD
Bon courage :D




Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1400

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

13 ★ - Ultimate


MessageSujet: Re: Jordan Wright   Mer 16 Mar 2016 - 19:00

Méloooooooo ♥
Je te valide o/
N'oublie pas, dès à présent, de recenser ton avatar et de demander un logement ! :)
Si tu as des questions, n'hésites pas !
#J.


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2141

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Jordan Wright   







Contenu sponsorisé


 

Jordan Wright

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le pasteur Wright serait-il un vendu ?
» Bonnie Wright [Validée par Samira]
» Jordan Eberle [Svp]
» Jour de repos [PV Jordan]
» Entrainement de Jordan Lambert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Hors-RPG :: Archives :: Dossiers Archivés-
TOP