Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anarchy ExcellAuteur
MessageSujet: Anarchy Excell   Ven 11 Mar 2016 - 17:52

ANARCHY EXCELL ♂

Inconnu - 12/02/1996 • Japonaise • Hétérosexuel • Donner des bonbons à l'acide sulfurique aux enfants de maternelle • Rajin • Kuroha de Kagerou Project


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE
"Ils t'observent.

Qui ose ?

Lui, elle, eux mon amour ...

Devrais-je ...

Non, ils nous serviront plus tard ... ils ne doivent pas apprendre sur tes petites manies, dès lors, tu te cacheras derrière une apparence honnête pour leur arracher la peau et les yeux quand ils auront le dos tourné, tu sais le faire, n'est-ce pas ?

Évidemment, nous pourrions nous éterniser ainsi, le temps est si doux et chaud quand tu es là ...

Tu ne vas pas pleurer Anarchy ... si ?

Pleurer ... ? Non ... Je vais LES faire pleurer ta mort ... ma douce Remina ..."

Il fixa l'assemblée et s'avança, des visages qu'il ne connaissait pas tous plus répugnants les uns que les autres. Né sociopathe, il n'aime pas le sourire gras de ces gens trop niais, un cri de douleur est bien plus convaincant. Froid, puis chaud, puis cruel, puis charitable, alterner n'est qu'une question de manière, et il ne saurait en faire, des manière, lorsque troublée, la proie s'échappe, il court. "Cours Alice ! Cours car tu es en retard !", un sourire excité, tout autant qu'il l'est quand il vous a attrapé, un plaisir partagé, pour elle, c'est quitter, pour lui, c'est massacrer ce petit monde. Nul ne mérite plus la vie que la mort, la Mort viendra donc prendre leurs vies, un par un, le corbeau, non, le serpent noir mordra encore et jusqu'à remplacer le sang par du venin, la pitié par du plaisir, elle est plus belle cette vie, quand on la regarde sous un autre angle.


INFORMATIONS MAGIQUES
• Manière d'utiliser la magie : Un contact en général suffit, il tire sa source magique de piles qu'il garde sur lui, ainsi que d'une batterie de téléphone.
• Affinité : S'il l'aime ? .... Oh oui ...


DESCRIPTION PHYSIQUE
"Encore un petit effort, on a passé le plus dur.

C'est chiant.

Tu n'as pas le choix."

Echappant un soupire d'entre ses lèvres rose chair, il essaie de jouer le jeu, si c'est pour elle, alors il fera bien un effort ... il tente un sourire, mais ces cernes et sa mine, décoiffé, lui laissent plus un air malsain, à la vue du dégout s'affichant sur le visage des examinateurs, le brun soupira de nouveau, Remina lui souffla "A chaque fois que tu soupires tu laisse s'échapper une part de bonheur." levant ses yeux dorés au ciel au lieu de soupirer encore, il mit une main sur sa hanche. Ses ongles, noirs, contrastent avec sa peau blanche, le bout des ongles est rongé, des cicatrices sur les bras, du sang sur les mains. Il lève sa main et lui donne la forme d'un pistolet en repliant son majeur, son annuaire et son petit doigt, et point son index sur sa tête en tirant la langue, certains détournent les yeux, un être aussi malsain était dur à soutenir du regard apparement, un démon ? On aurait dit, oui, vêtu d'un haut noir, d'un jean noir, d'une ceinture noire, de rangers noires, une chaîne au pantalon, on aurait pu croire voir un SDF, non, le crime rapporte, ce qu'on ne voit pas d'ailleurs, c'est que sous son manteau noir, une veste longue en tissu rigide, il cache ses armes. Des couteaux, par dizaine, des couteaux de lancers, des aiguilles de lancer, deux lames croisées dans le dos, ce sont des lames semblables à des machettes, en plus élégantes, conservant le tranchant et l'efficacité, un couteau automatique, un couteau papillon, sa passion des lames n'en reste donc pas à de la contemplation, il ne tue pas gratuitement, mais il fait souffrir gratuitement, là est tout le charme, car poignarder quelqu'un n'est pas drôle, mais lorsqu'il se vide de son sang, le spectacle est tel ... surtout quand il essaie de rattraper la blessure par des manières futiles tandis que sa force le quitte. Anarchy n'est pas malsain ... disons que c'est ...

Le pouvoir de l'Amour ? ~


RACONTE NOUS SON HISTOIRE

Ames sensibles s'abstenir.


Mon incarcération avait lieu aujourd'hui, dans une des plus grande prison du Japon. Mon crime ? Quadra homicide, la famille de la fille que j'aimais. J'avais été rabaissé et humilié publiquement par cette dernière.

"Sortir avec toi ? Ah, tu pensais qu'une fille comme moi pouvait regarder les insectes, à vrai dire, je ne sais même pas qui tu es, tu me dégoutes."

J'esquissais un sourire, escorté de deux gardes, les geôliers, en bon chien frustré du directeur de prison, me secouaient et lorsqu'un découvrait le sourire à mes lèvres, il beuglait.

"Qu'est-ce qui te fais rire ?!"

Je riais doucement.

"... Tu es beaucoup moins fanfaronne maintenant que tu as goûté aux ravages du feu ... ~"

Le garde qui venait de beugler me plaqua contre un mur et m'enfonça son point dans le ventre, je vomissais instantanément, la garde à vue au poste de police ne fut pas longue, mais la nourriture était dégueu, et ces chiens de gardiens de prison avaient mis 2 jours avant de se décider à venir me chercher. Ma condition me faisait donc rendre sur le bras et le joli uniforme bien repassé par sa femme qu'il trompait avec l'assistante du directeur, dans les toilettes de service des gardes. Cette trainée, à part de gros seins, avait rien pour elle, et puis je n'étais pas branché femme charnue mais plus cadavre pour tout dire. Après cette juste correction, merci, geôlier numéro 2, tu viens de faire un acte pour l'humanité, tu seras accueillit en héros par ta femme avec une fellation pour avoir calmé ta frustration et ta peur en frappant un homme menotté, tarlouse. Une fois derrière les barreaux de ma cellule, où j'avais été déposé gentiment par une caresse sur la tête, ou plutôt jeté comme une merde après un crochet du droit, ils me retiraient les menottes et fermaient à clé ma cellule miteuse.

"Frappe moi tant que tu le peux, tu es un grand héros pour le japon, ONE PUNCH MAN, on l'a retrouvé ! Avoue, tu t'appelles Saitama hein ?

Dis-je en référence à son crâne dégarnit, sauf que Saitama lui, n'avait pas une moustache hyper dégeulasse et les dents jaunes à cause de la clope. Il me cracha dessus et repartit, je riais, vexé mon minet ? Je mis un petit instant à me redresser et ouvrit mon haut rayé blanc et noir de prisonnier, puis leva le haut noir que je portais en dessous, une belle marque rouge dû au coup, j'espère pour ce connard que je le croiserais pas seul à seul, parce que même avec une cuillère, je te le massacrerais. J'entendais un sifflement venant d'en face, je baissais alors mon haut et distingua dans le fond de sa cellule, une fille, le regard provocateur, elle venait de me siffler, pour jouer le jeu, je mettais mes mains sur mon torse comme pour protéger et lâcha un : "Perverse". Elle rit doucement et me fixa.

"Plutôt bien foutu pour un nouveau ..."

"Même si t'étais morte je ne te toucherais pas, je n'aimerais pas passer là où la moitié de l'établissement a déjà giclé."

Oups, c'était sortit tout seul. Elle plissa les yeux, l'air contrariée de ne pas avoir réussit du premier coup son charme.

"Je ne suis pas une trainée, j'ai d'autres intêrets à porter aux hommes ... comme les manger."

J'haussais un sourcil et une sonnerie retentit, l'heure du repas. La fille se leva et alla d'une démarche fière en direction du réféctoire tandis que les grilles automatique s'ouvraient, suivit par tant de détenus que je la perdait de vue. Je me levais peu après et y alla aussi, suivant le reste des nouveaux. Finalement, je scrutais plus ou moins les lieux du regard avant d'arriver au lieu donné du rendez-vous pour le déjeuner. Avançant dans la salle, je voyais le coté réfectoire avec deux grosses cuisinières qui servaient mes nouveaux camarades, je finit par y aller, voyons voir si l'herbe était meilleur ici qu'au poste. Je m'avançais et pris un plateau, afin de finalement m'installer au fond de la pièce, dans un coin reculé et vide des gangs de racailloux qui se formaient ici. Malgré quoi, un venait et m'adressa la parole avec douceur et gentillesse.

"Toi là, le nouveau, j'me présente parce que j'ai des manières tu vois ? Alors ici, s'il y a un boss, c'est moi, pigé ? Si tu la ramène, j'te-"

N'avait-il pas finit sa phrase que je lui mettais mon plateau dans la gueule, me fichant royalement d'ébrecher la vaisselle, au contraire, les morceaux de verre s'éparpillèrent sur son visage quand je cassais mon plateau et son contenu sur son crâne solide, le coup était puissant, et il fut sonné, comme si c'en était pas assez, je renchèrissais d'un crochet du droit pour le foutre à terre.

"Pardon ? J'crois que t'as la bouche pleine, non ?"

Et je choppais un verre d'eau et appuya de chaque coté des joues du mec pour lui forcer à ouvrir, lui mettais le verre dedans, et me redressa pour lui foutre un coup de pied dedans et le briser dans sa bouche, l'instant d'après, les gardes me saisissait pendant que le racailloux sauvage était K.O, attendez les mecs j'ai même pas eu le temps de le capturer please, les pokémons sont vraiment des tarlouzes dans cette prison, je fut alors placé en cellule d'isolation pour la nuit.

Le temps passait ici et je pu faire connaissance avec ma voisine de cellule, celle qui m'avais sifflé. Remina qu'elle s'appelait, elle était détenue ici pour avoir tué un homme politique, elle l'avait séduit, emmené chez elle, et tué pour ... le manger. Son comportement ne me semblait pas si étrange car elle n'avait pas l'air d'une femme des cavernes, au contraire, elle avait son charme. Les gardes faisaient leurs rondes et un plus dérangé que les autres passa devant elle.

"Hey toi, j'accepterais bien d'alléger ta peine si tu décidais d'alléger mes bourses avec tes gros seins."

Elle haussa un sourcil et esquissa un sourire.

"Hm ... okay, mais c'est maintenant et tout de suite ... allez, montre moi ton gros pénis, mes seins t'attendent ... ~"

Je penchais la tête et elle me jeta un regard furtif presque imperceptible, j'esquissais un sourire et sortait discrètement  une cuillère que j'avais volé au réfectoire de sous mon lit. Remina gonfla sa poitrine et la mise en avant en prenant une pose aguicheuse et le garde finit par perdre son sang froid, sortit son engin et le passa entre les barreaux, Remina s'approcha sensuellement, l'approcha de son visage, le contourna et ... mordit à pleines dents, refusant de lâcher, tel un chien avec son jouet, elle finit par "démembrer" de son atout le garde, d'un coup sec de la tête en mordant de toute ses forces, il hurla et bascula en arrière contre les grilles de ma cellule, c'était mon heure, je le choppais à travers les barreaux et l'étrangla, choppant la cuillère par la partit large pour poignarder son oeil droit à maintes reprises, puis je le tournais vers pendant qu'il hurlait  encore de douleur passa une main derrière sa tête et choppant une touffe de cheveux pour finalement lui faire embrasser violemment le mur qui me séparais des autres cellules, la cuillère toujours dans on oeil partit jusque dans sa tête avec violence et j'explosais de rire tandis qu'il tapissait le sol de son sang.

"Tu aimes ce que tu vois ?! Oups, c'est vrai, sans tes yeux ça va être difficile de voir quoi que ce soit !!"

Remina gloussa doucement , amusée apparement, je ne me sentais pas défaillant mentalement, juste disons ... différent, il fallait bien un passe temps à chacun non ? Et puis crever des yeux, rien de plus simple, je l'avais déjà fait ... ~

Les renforts arrivaient et je recevais une sanction, vu que je n'avais pas de vagin, ma peine serait plus lourde que celle de ma co-détenue. Et pour l'occasion, nous fûmes réunit dans la même cellule à l'écart de tous, ils espéraient peut-être qu'on s'entreturaient pour s'épargner les frais de nettoyage à une mise à mort conventionnelle ? Il n'en fut rien, Remina resta à mes cotés et nous discutions paisiblement de la meilleure manière de dépecer un cadavre pour s'amuser. Finalement, le verdict arrivait par un garde qui passa derière la porte blindée.

"Concernant Anarchy, profites bien de tes derniers jours, sale monstre, ton exécution aura lieu demain. Concernant Remina, tu viens de prendre pérpétuité ici. Nous aurons le temps de traiter ton cas ... sur des termes plus longs, tu deviendras une bonne chienne bien obéissante à tes maîtres."

Il explosa d'un rire gras et s'éloigna, Remina, pour la première fois, semblait inquiète.

"Demain ... C'est demain que ...Demain ? Hm, ça arrive à tous, nous sommes trop jeunes, mais je préfères sûrement mourir que de rester ici à jamais, tu es la seule à plaindre ..."

Elle hésita un instant puis annonça.

"J'aimerais pouvoir partir avec toi ..."

J'esquissais un sourire et lui caressa la tête en riant doucement.

"C'est mon heure de gloire, laisse la moi entièrement." dis-je en arborant un sourire amusé.

Elle finit par se redresser doucement et retira lentement sa veste.

"Je n'aurais jamais cru pouvoir être embarassée vis à vis de moi même mais ... avant de partir ... ne voudrais tu pas sentir l'étreinte d'un corps chaud et ... vivant ... ?"

Je me redressais aussi et l'embrassais sans chercher à comprendre, l'aillant saisit par les bras pour la coller à moi.

"Tu te dévoiles enfin ... c'est d'accord, je veux sentir cette étreinte."

Et elle rougit, cette romance en débauche à Dieu signait la dernière journée de ma vie, je quittais ce monde, à la découverte d'autres univers, c'était la même sensation lorsqu'elle et moi ne faisions plus qu'un, et jusqu'au dernier soupir, il nous fut impossible d'arrêter, des heures durant, nos corps s'enlçaient, je me rendais compte que ... le vivant avait du bon, mais surtout elle, et pas que sexuellement.

Le lendemain, elle me secoua pour me réveiller.

"Anarchy ! Anarchy !! Il y a du bordel dehors ... on peux fuir !"

Je me redressais vivement et un garde vint ouvrir, son arme de service à la main, il nous fit signe de nous lever.

"Nous vous déplaçons, on est attaqué et on ne vous laissera pas vous échapper si facilement, rest-"

Je lui fonçais directement dessus et lui fit une clé de bras et retournant son arme face à son visage et tira, puis la récupera et choppa Remina pour m'enfuir avec elle. Partout, des corps, des prisonniers abattus et des geôliers blessés ou mort pour certains, l'alarme était assourdissante, Remina m'indiqua à la sortit et on courait, elle devant moi, je la suivais de peu et me fit arrêter par un gardes qui me plaqua contre un mur en me pointant avec son flingue.

"Comment on se retrouve, Anarchy ?

J'esquissais un sourire narquois.

"Saitama ..."

J'envoyais mon genoux entre ses jambes et tira avec l'arme que j'avais récupéré sur l'autre garde, il ne l'avait pas remarqué, dommage pour toi grand héros, moi, j'avais plus fort que tes poings, Remina s'était arrêtée au bout du couloir et je lui hurlais de courir, elle le fit et je la suivit, mais d'une embouchure sortit les forces spéciales, une brigade entière  me pointait avec des armes à feu puissantes, j'étais immobilisé et je dû lâcher mon arme, j'entendais Remina hurler mon nom, je fut mis à terre et sentit un canon se poser sur mon crâne, Saitama ... j'avais loupé mon coup, et il était déjà d'aplomb pour me descendre, j'hurlais juste.

"REMINA, COUUURS !!"

Et fermais les yeux. Tout autour, plus rien, Je ne sentais plus l'étreinte des policiers ni le canon du revolver court, et ce fut là que je me redressais doucement pour comprendre. J'étais au milieu du couloir, quand soudain, plus rien, plus de morts, plus de sang sur les murs, juste ... un ange devant moi, une personne ailée qui me tendait la main, je demandais pourquoi, elle répondit simplement que ce n'était pas mon heure et je me sentit sombrer, le décor tombait avec moi ... cet ange, était-il un rêve ?

A mon réveil, j'étais sur la plage, endolorit, le soleil tapait, si fort que c'en était agaçant, devant moi, deux agents du FBI muets me remirent une lettre et disparurent l'instant d'après, j'étais paumé, vêtu de ma tenue d'avant, mes fringues noires, ma veste, même mes couteaux étaient là, un homme étrange passa et me fixa de haut en bas, vêtu d'un manteau rouge et portant un gant doré à la main gauche, on l'aurait dit tout droit sortit d'un jeu vidéo.

"Et bien ... encore un arrivant. Tu dois être paumé, je ne te jugerais pas même si t'as l'air louche ... nous sommes ici sur Awashima, bienvenu."

... C'est quoi ce délire ?!



DERRIERE L'ECRAN
• On m'appelle : Anarchy, Nana ou Anarchou pour les intimes ~
• J'ai : 17 ans
• J'ai connu le forum grâce à : Sasha Undermoon, d'ailleurs si vous voulez lui filer quelques PM comme ça, c'est un chic type, sisi !
• Je pense que le forum est : petit adjectif.
• J'ai trouvé le "Passe-Partout" : il est à trouver dans le règlement du forum et prouve votre lecture de celui-ci
• J'aimerai ajouter que : j'ajoute.



(c) Himitsu no Kii - Awashima
[/color]


Dernière édition par Anarchy Excell le Ven 11 Mar 2016 - 23:54, édité 2 fois






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Anarchy Excell   Ven 11 Mar 2016 - 18:46

Rebienvenue, la fleur ! xD
Tu le sais, j'adore le perso et l'histoire xD (et surtout ... xD)




Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1400

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

13 ★ - Ultimate


MessageSujet: Re: Anarchy Excell   Ven 11 Mar 2016 - 19:37

Chuuuuut, on comprendra IRP 8D






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Anarchy Excell   Sam 12 Mar 2016 - 13:03

T'as de drôles de hobbies pour une fleur quand même (gosh ce surnom est devenu populaire en fait, j'suis tellement fière d'avoir lancé ça ♥).
Malvenue, parce que je t'aime pas, mais j'aime le perso (ça doit être mon côté psycho refoulée là) donc bienvenue quand même mais je te souhaite de ne jamais te faire valider parcequ'une mauvaise herbe suffit sur ce forum ♥




▬ ♫ Forever saving this memory, you and me singing our sunset melody ♫ ▬
☆ Clear mind in ~ #336699
avatar


Féminin Date d'inscription : 17/01/2015
Occupation : Etudiante en histoire
Sexualité : Pureté et innocence ♥
Messages : 602

Carte de Jeu
Familiers: Nera {renard nébuleux}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

13 ★ - Ultimate


MessageSujet: Re: Anarchy Excell   Sam 12 Mar 2016 - 13:23

Merci Lyra, je récupèrerais tes yeux et ta langue à ta mort afin de toujours pouvoir t'avoir à mes cotés, ne suis-je pas attentionné ? Par contre tu m'excuses mais même morte je te toucherais pas hein ... m'en veux pas ♥






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Anarchy Excell   Dim 13 Mar 2016 - 12:31

La fiche est complète et prête à la validation.
Comme il semblerait qu'il y ait conflit d'avatar, la fiche est en attente le temps que l'histoire se règle gentiment ! ;)


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2141

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Anarchy Excell   Dim 13 Mar 2016 - 20:52

Problème réglé o/






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Anarchy Excell   Lun 14 Mar 2016 - 9:47

Je te valide ! :)
N'oublie pas, dès à présent, de recenser ton avatar et de demander un logement ! :)
Si tu as des questions, n'hésites pas !
#J.


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2141

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Anarchy Excell   







Contenu sponsorisé


 

Anarchy Excell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Anarchy. [Pv : Plainte Funèbre & Petite Eclipse.]
» Haiti: Anarchy risk without more aid
» Anarchy Rulez ( 20 septembre 2007 ) - Résultats
» [Anarchy Rulz] Interview Angle Kelly Kelly
» ANARCHY V

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Hors-RPG :: Archives :: Dossiers Archivés-
TOP