Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ingrid Coves ♥ La guerre, c'est facile, et la paix compliqué. C'est p'être pour ça que les dictateurs ont une longue vie. Auteur
MessageSujet: Ingrid Coves ♥ La guerre, c'est facile, et la paix compliqué. C'est p'être pour ça que les dictateurs ont une longue vie.    Mar 8 Mar 2016 - 21:12

Ingrid Coves

Islandaise 28/03/2004 • inconnue • écolière/patiente d'un HP • kagutsuchi • Mirai Nikki, Gasai Yuno


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE
J’étais colère, j’étais envie. Maintenant, je suis curieuse. Froidement insouciante. Je n’ai peur de rien, pas même de parler à des médecins. Je n’ai peur de rien, mais c’est pas comme si j’avais grand chose à perdre non plus. Ma peluche me protégera. Elle s’est déjà attaquée au personnel médical. Elle s’est déjà attaquée à tout ceux qui m’ont croisés, importunés. Je ne m’énerve pas, mais ma violence est latente. Un seul mot, et l'incendie se déchaine, plus ravageur que jamais. Ils m’ont au moins appris cela, à l'hôpital psy. Ils ont pas réussi à enlever ma colère, mais ils ont au moins eu le mérite de m’aider à la retarder.

J’suis toujours emportée, pas super réfléchie dans mes actes, mais ça se voit déjà moins. Maintenant que j’ai moins de mal à envoyer chier les gens sans passer par les tentatives de meurtres, ma vie est devenue moins compliquée. Ca m’empêche pas d’essayer de les tuer hein, parce que faut pas déconner, les cons, ils ne méritent que ça. Mais j’ai appris à ne pas le faire directement, à juste leur faire peur, pour les dissuader de continuer à m’ennuyer. Scourgetris est très doué à ce petit jeu, et il adore ça.

Je gère un peu mieux ma solitude. Faut croire que j'ai fini par me faire des potes aussi timbrés que moi. C'est marrant de voir que j'suis pas la plus folle. Vous savez, ce sentiment que personne ne vous comprend ? Mes médicaments, ils ne font rien pour ça, mais les débiles, eux ils voient de quoi je parle. Moi ça ne me rend pas triste attention, n’y même vide comme pour certains de mes potes. Parce que vous voyez, l’Envie, c’est un peu ce qui me fait tenir. Je veux ce que les gens ont, mais la normalité, je sais pas vraiment comment faire. Quand j’ai un truc que j’aime bien dans les mains, moi j’le détruit, parce que j’suis foncièrement méchante. Mais si j'veux être banale, c'est pour faire comme les autres en vrai. Parce que je sais que paradoxalement, je le serais jamais. Vous comprenez ou vous êtes trop cons pour suivre ?

Laissez tomber, on va passer sur une note plus joyeuse. Enfermée, je me suis mise à crayonner. J’avais déjà le matériel pour, ça n’a pas été bien compliqué. J’aime beaucoup imaginer des trucs gores, et encore une fois, j’ai fini par devenir douée. Le mieux, je crois dans le dessin, c’est que je peux brûler les pages qui ne me plaisent pas, ou planter mes crayons dans les corps des gens qui me font chier. C’est l’une des seules activités qui me tient concentrée. Si j’deviens pas Kami, j’aimerai bien au moins être peintre. J’pourrais redéfinir le concept des artistes qui se sont fait victimiser durant leur scolarité. Dans la vie, c’est moi le bourreau, et peu importe que ce soit ou non avec un pinceau.



INFORMATIONS MAGIQUES
• La manière dont j’utilise ma magie ? Quoi, tu veux copier ? Va crever ! J’suis pas intéressée.

• Affinité : J’avais douze ans quand j’ai découvert ma forme divine
Treize quand j’ai eu mon familier.
Ils disent que je suis un prodige. Un petit génie de la magie.
Mais à quoi ça sert d’être génial, on se retrouve toujours tout seul.
Je me nomme Ingrid Coves, et je vous déteste.



DESCRIPTION PHYSIQUE
Mon apparence est trompeuse. Vous me voyez, là, en tailleur sur la pelouse maculée de merdes de chiens, en train de dessiner. Cheveux roses, peluche étrange à mes côtés, et vous vous dites que je suis une victime parfaite. Manque de chance, jsuis pas aussi calme que j’en ait l’air. Approchez moi à plusieurs, et j’vais vous montrer c’est quoi un trouble psychiatrique, bande de putes.

Mes cheveux roses, ils viennent d’un produit chimique, tout comme mes yeux. Je ne sais pas ce que c’était, mais je jurerais que c’était pas légal. Ils sont maintenant longs, c’est un peu chiant, parce que c’est galère à entretenir, mais maintenant que je m’y suis habituée, pas question de les couper. Question vestimentaire, j’suis mignonne, ça va sans dire. Coves a toujours fait attention à ça, les apparences. J’vais pas lui en vouloir, ça a beau me faire chier qu’il choisisse à ma place, faut quand même avouer qu’il a du gout. C’est toujours très féminin, et ça tombe pas dans le girly. C’est trompeur, j’aime bien.

Parce que maintenant que je verse plus dans la colère systématique, j’aime bien faire chier les gens. Leur faire peur surtout. J’ai appris que c’est beaucoup plus jouissif comme sentiment que seulement leur casser la gueule. Ya toujours de la colère hein, mais c’est de la bonne colère. Le genre qui se reflète pas dans mes yeux comme étant un simple caprice, mais plutôt comme une annonce de mort imminente. J’aime bien mes yeux de mort imminente.

Je suis toujours accompagnée par mon sac-à-dos du coup, peu importe ma tenue. Dedans, il y a mon matériel de dessin, ma console de jeu, mes cartes pokemons, et mon couteau suisse. Ya également une gourde d’eau, des biscuits secs, et assez de place pour Scourgetris, au cas ou je devrais partir précipitamment. C’est l’un de mes biens les plus précieux, je ne m’en sépare que très rarement. Le désavantage d’être un rescapé, c’est qu’on a toujours l’impression qu’il va falloir fuir dans peu de temps, mais ça, personne ne le comprend vraiment.



RACONTE NOUS SON HISTOIRE
J’ai été élevée par Mme le Tigre, une femme admirable, qui est morte en tentant de nous sauver. Nous étions enfermés dans un laboratoire ultra sécurisé, elle a au moins eu le mérite d’essayer. Mais au final, ils nous ont jetés son cadavre à la figure, entaillé, défiguré. J’ai pas beaucoup de peurs dans la vie, mais celle là, elle revient souvent dans mon sommeil. C’est pour ça que j’aime pas dormir. J’aime pas revoir les trucs qu’on m’a fait subir.

J’ai été torturée ouais. Facile à penser, compliqué à formuler. Comment j’peux expliquer que la douleur, elle passera jamais. Qu’elle est là, dans ma tête. Le psychiatre me dit que c’est normal, il me dit ça, avant de me bourrer de médicaments. J’aime pas les psychiatres, mais je n’aime personne en fait. Ils me regardent comme si j’étais à plaindre. Comme si j’étais une victime, un dommage collatéral. Cela me met en rage. Je ne suis pas une victime, je contrôle ma vie. Les victimes sont faibles, je suis bien au dessus de tout ça. Alors, les bons sentiments, vous pouvez vous les carrer là où je pense.

Mes parents avaient jurés de venir me chercher. Ils avaient promis que sitôt l’école terminée, on irait s’amuser au parc. Mensonges, j’ai été abandonnée. Vendue à des gens qui allaient tenter de comprendre pourquoi j’avais la facultée de créer l’impossible. Avez vous déjà été traité comme du bétail ? Comme une vache prête à aller à l’abatoire ? J’vous assure que ça fout un coup au moral. Même pas un animal, j’étais un bout de viande. Calculer, calculer, et pas toujours dans des situations convenables. Dans le froid, sans dormir, les expérimentations pouvaient ne pas être drôles. Toujours un peu plus traumatisantes.

T’façon, ce sont tous des menteurs. J’ai essayée de tout casser, parce que bon, subir, ça va bien cinq minutes, mais à chaque fois, j’étais mise à l’isolement. Dieu, ce que j’aimais cette chambre capitonnée. Au moins, même si c’était passif, je résistais comme je pouvais. Ma vie était une lutte sans fin. L’unique optique de se battre pour mieux exister. Ils m’ont privés de mon nom, je m’en suis trouvé de nouveaux. La chieuse, la furie, l’autre là. Hurlement et colère, le cauchemar d’une journée pourtant bien commencée.

Je haïssais les adultes. Maintenant je déteste tout ce qui s’en rapproche. La race humaine ne sait que blesser. Même les plus faibles, ceux qui n'ont rien demandés. C'est pour ça que maintenant, je suis là pour les protéger. J' ai pas peur d’eux, parce que je sais que je peux faire bien plus mal. Et eux aussi le savent, c'est pour ça qu'ils m'obéissent. Je suis un enfant prodige à ce qu’il parait. Mensonge, j’suis juste une acharnée. A peine arrivée sur cette île, je me suis entraînée. Tu veux un secret mon gros ? Si tu veux vivre, faut te sortir un peu les doigts. Mon pouvoir, je l’ai façonné avec ma sueur et mon sang, pas avec le tient.

Dieu, le patron de cette île, est quand même un peu con. Il a demandé à ses chiens de me sortir de ce complexe, okay, mais il n’empêche qu’il m’y a laissé les douze premières années de ma vie. Pourquoi il a pas agit avant ? Pourquoi il sort pas les autres gosses dans mon cas ? Je comprend pas, et c’est pour ça que j’veux devenir Kami. Lui causer en face à face, et si possible lui mettre mes deux poings dans la gueule.

Déjà, le coup de la première clée, j’ai eu du mal à digérer. Gravement blessée, j’suis restée des mois entiers alitée. Bah ouais, j’me suis quand même prise un tas de gravas sur la gueule, merci Awashima ! Coves, mon père adoptif - hey faut suivre, bande d’abrutis - a pas eut d’autre choix que de me mettre en hopital psy tant je devenais folle, à rester sans pouvoir bouger. J’y suis depuis combien de temps déjà, un an ? Ouais, j’ai encore une chambre la bas, mais maintenant, j’ai la permission de sortir le weekend. Weekend que je passe bien souvent chez une amie de la famille.

Niveau scolarité, j’ai des cours à l'hôpital. J’suis principalement entourée de débiles, mais bon, je gère. J'ai pu créer le Syndi'cat, un collectif de potes à moi, qui se bat pour faire respecter le droit des autres. Pas tous les autres hein, seulement les gosses de l' HP. On est dans la même merde, faut bien se serrer les coudes. Ouais, faut croire que j'aime pas non plus qu'on les dévisages. Hoy, personne n' a demandé à être enfermé, on est des dangers, pour nous comme pour les autres. C'est pas notre faute. Je préfère les défendre eux plutôt que rester avec ce type qui prétend être mon père.

Il m’a adopté, comme ça, sans sommation, en ayant prit une autre pouffiasse sous son aile. La pouffiasse qui avait tuée Mme le Tigre ! Ils disent que j’suis méchante, mais bordel, c’est pousser le bouchon un peu loin, nan ? Comment je pouvais l’aimer ce blaireau, il avait aucun mal à piétiner mes sentiments. Du coup, jsuis encore à sa charge, mais on a décidé de ne plus se voir. Franchement, ça fait du bien. Ca me fait un problème de moins.



DERRIERE L'ECRAN
• On m'appelle : Arvalis
• J'ai : toujours le même âge
• J'ai connu le forum grâce à : DC
• Je pense que le forum est : toujours aussi cool
• J'ai trouvé le "Passe-Partout" :
• J'aimerai ajouter que : MON AMOUR, J ARRIVE ♥️



(c) Himitsu no Kii - Awashima
[/b]


Dernière édition par Ingrid Coves le Sam 17 Fév 2018 - 18:55, édité 15 fois
avatar


Date d'inscription : 08/03/2016
Occupation : Insulter les autres, et les frapper, accessoirement
Sexualité : Scourgetrisexuelle
Messages : 251

Carte de Jeu
Familiers: Doucou-chan
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Partner


MessageSujet: Re: Ingrid Coves ♥ La guerre, c'est facile, et la paix compliqué. C'est p'être pour ça que les dictateurs ont une longue vie.    Mer 9 Mar 2016 - 14:31

Validée o/
N'oublie pas, dès à présent, de recenser ton avatar et de demander un logement ! :)
Si tu as des questions, n'hésites pas !
#J.


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2214

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

10 ★ - Hybride


MessageSujet: Re: Ingrid Coves ♥ La guerre, c'est facile, et la paix compliqué. C'est p'être pour ça que les dictateurs ont une longue vie.    Mer 16 Mar 2016 - 18:33

Je pense avoir terminée ce remaniement =)
Dites moi si je dois changer quelque chose ^^ je suis toute ouïe



#B16057 #80404B



♥️

avatar


Date d'inscription : 08/03/2016
Occupation : Insulter les autres, et les frapper, accessoirement
Sexualité : Scourgetrisexuelle
Messages : 251

Carte de Jeu
Familiers: Doucou-chan
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Partner


MessageSujet: Re: Ingrid Coves ♥ La guerre, c'est facile, et la paix compliqué. C'est p'être pour ça que les dictateurs ont une longue vie.    Mer 16 Mar 2016 - 19:06

Je te revalide o/


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2214

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

10 ★ - Hybride


MessageSujet: Re: Ingrid Coves ♥ La guerre, c'est facile, et la paix compliqué. C'est p'être pour ça que les dictateurs ont une longue vie.    Ven 16 Fév 2018 - 13:12

Réouverture pour mise à jour :)


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2214

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

10 ★ - Hybride


MessageSujet: Re: Ingrid Coves ♥ La guerre, c'est facile, et la paix compliqué. C'est p'être pour ça que les dictateurs ont une longue vie.    Hier à 15:09

Coucou, je pense que la MAJ est terminée
J'espère que ça va passer x)



#B16057 #80404B



♥️

avatar


Date d'inscription : 08/03/2016
Occupation : Insulter les autres, et les frapper, accessoirement
Sexualité : Scourgetrisexuelle
Messages : 251

Carte de Jeu
Familiers: Doucou-chan
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Partner


MessageSujet: Re: Ingrid Coves ♥ La guerre, c'est facile, et la paix compliqué. C'est p'être pour ça que les dictateurs ont une longue vie.    







Contenu sponsorisé


 

Ingrid Coves ♥ La guerre, c'est facile, et la paix compliqué. C'est p'être pour ça que les dictateurs ont une longue vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» C'est plus pas facile que c'est compliqué
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» cake super facile
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Gestion de personnage :: Bureau des arrivées-
Top-Sites