Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ingrid Coves ♥ j'vais tous casser Auteur
MessageSujet: Ingrid Coves ♥ j'vais tous casser    Mar 8 Mar 2016 - 21:12

Ingrid Coves

Islandaise 28/03/2004 • inconnue • écolière • kagutsuchi • League of legends, Annie


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE
J’ai un nom, j’ai un prénom. Je ne suis pas une série de chiffres, je ne suis pas little fire. Ils pensaient pouvoir nous uniformiser, mais je ne veux pas être assimilée à cette masse de déchets. Moi je voulais partir, moi je voulais retrouver ma maman et mon papa. Dans le laboratoire, personne ne luttait. Ils avaient tous trop peur de ce que les scientifiques pouvait leurs faire s’ils les attrapaient. Cela m’a mise en colère. Notre vie était déjà ruinée, pourquoi avoir peur des tortures qu’ils nous infligeraient de toute façon ? J’étais la seule à le penser. La benjamine du groupe, et pourtant la plus saine d’esprit. Quel comble.

Je suis en colère. Mon monde ne se mesure qu’ en terme de rages et d’envies. Voir des gens heureux me donne envie de pleurer, me donne envie de tous casser. Voir des enfants insouciants me file la nausée, j’ai envie de les baffer. Pourquoi suis je comme ça ? Je ne sais pas trop, je crois que c’est de la jalousie. Je suis jalouse de leurs passés. Je suis jalouse de leurs bonheur présent. Je veux ce qu’ils ont, parce que je sais pertinemment que je ne l’aurait jamais. Une fille comme moi ne mérite pas d’être heureuse.

Si je dis ça, c’est parce que quand j’aime quelque chose, je fini toujours par le casser. Je ne sais pas pourquoi, ça arrive, c’est tout. Quand j'apprécie quelqu’un, je deviens méchante. Quand je désire un objet, je le détruit sans faire exprès. Je n’aime pas cette partie de moi. Mais je déteste encore plus voir a quel point c’est facile pour les autres. Pourquoi je n’y arrive pas. Cela me met en colère. Je veux pleurer, mais je ne dois pas pleurer. Pleurer, c’est un signe de faiblesse. Pleurer, c’est montrer aux scientifiques qu’ils ont gagnés. Mais ils n’ont pas gagnés. Oh ça non, je peux vous l’assurer.

Il y a bien un objet auquel je tiens, c’est un ourson nommé Scourgebis. Quand je m'énerve, je lui fait du mal. Je n’aime pas lui faire du mal, car Scourgebis n’a rien fait. Scourgebis ne fait jamais rien. J’aime beaucoup cet ours, il me rappelle celui que j’avais à la maison. Alors, je le garde tout le temps avec moi. Je ne sais pas pourquoi, le caresser m'empêche de pleurer. Grâce à lui, je suis forte. C’est un ami très précieux à qui il m’arrive de parler. Mais il ne répond jamais. C’est normal après tout, ce n’est qu’une peluche, mais cela ne me dérange pas, pas tant que je peux continuer à me confier.


INFORMATIONS MAGIQUES
• Manière d'utiliser la magie : Ingrid peut, avec ses mains, créer des flammes d'on elle se sert comme projectiles. Pour l'instant, ces dernières ne sont pas très grandes, mais Ingrid s’entraîne quotidiennement.

• Affinité :Ingrid aime son pouvoir autant qu'elle le déteste. Elle sait qu'elle en a besoin pour devenir forte et ne pouvoir dépendre que d'elle même, mais déteste qu'on l'ai privée de son enfance pour l' étudier. C'est ce mélange amour/haine pour la pousse à continuer de s’entraîner. A continuer de se surpasser.


DESCRIPTION PHYSIQUE
J’ai douze ans. Mais nous ne parlons que du physique là, non ? Très bien, je continue. Je suis donc une petite fille, une mignonne petite fille. Des courbes dans la normale, peut être un peu plus faible pour le poids. La bouffe était ignoble au complexe. Non mais vous vous rendez compte, il y avait du flan tous les jeudis ! Et tous le monde sait que le flan, c’est dégueulasse. Enfin, reprenons. Une peau un peu pâle, un peu maladive, et des yeux remplis de colère. Je crois que c’est cela qui choque le plus dans mon visage, en plus de ma tignasse rose. Ne cherchez pas d’ ou elle vient, c’est un effet secondaire du à un produit que je jugerait probablement toxique si on m’avais laissée lire les composants.

Mon style vestimentaire ? C’est une bonne question. J’ai refusée de laisser ce trouduc choisir pour moi, et après avoir mis littéralement a sac le magasin de vêtements, ai décrétée que le style qu’ils proposaient n’était pas à la hauteur de mes espérances. Mon tuteur ne m’a pas laissé continuée a faire du shopping. Il a choisit pour moi des vêtements girly, à l’opposé de l’image que j’essaye de montrer. Quel con. Alors, une fois rentrée, je les aient tous déchirés. Monsieur Coves m’a mit une baffe, et nous sommes retournés faire les boutiques. Au final, nous nous sommes mis d’accord pour des vêtements moins voyant, mais tous aussi féminins. Des vêtements dans les tons violets, rouges et roses.

J’aurai pu m’ enrager à l’idée de mettre ainsi rabaissée, j’aurai pu décider de le lui faire payer. Mais sur le chemin du retour, j’ai vue dans la devanture d’un magasin un ours en peluche. Coup de foudre, et ce, quand bien même je savais que j’allais l'abîmer. Mon tuteur a beaucoup négocié pour l’avoir, la propriétaire refusait de le céder. Il a pourtant gagné, et me l’a donné. Je lui ai pardonnée de m’avoir achetée des habits. Nous étions tous les deux contents que cette situation soit apaisée. Dans cette même boutique, il m’a également trouvé un sac que je ne quitte jamais plus, même pour dormir. J’ai besoin de se sac, dedans il y a tous mes biens les plus précieux. Une console de jeu, avec des jeux. Mes livres de coloriages et des crayons de couleurs. Mon couteau suisse, une bouteille d’eau, et mes cartes pokemon. Inutile de vous dire qui a acheté tous cela. Pour ma défense, il devait se faire pardonner, j’en ai profité pour garnir mon inventaire.


RACONTE NOUS SON HISTOIRE
Ils m’ont regardée comme si j’étais un monstre. Maman, papa, es ce que je suis un monstre ? Pourquoi vous n’êtes pas venus me chercher. Pourquoi vous m’avez laissée dans cet enfer blanc. Vous aviez dit que je n’aurais pas à m'inquiéter, que vous viendriez me recupérer sitôt l’école terminée. Mais ce n’était pas vous. Pourquoi ce n’était pas vous ? Vous m’avez laissé me faire torturer. Vous n’êtes jamais venus me chercher. Je vous déteste, je ne vous ferais plus jamais confiance. De toute façon, j’ai décidée de ne plus jamais être gentille avec les adultes. Les adultes ne font que mentir. Je déteste les détestes.

Avez vous une idée de ce que j’ai vécue ? Avez vous la moindre idée de ce que j’ai endurée ? Vous croyez que vos petits problèmes sont plus importants, cela me donne envie de tout casser. Bordel, j’ai été torturée. Torturée, huit lettres pour un sens relativement connu. C’est pas si difficile à imprimer, non ?  Alors pourquoi vous me regardez comme si j’ étais à plaindre. Comme si j’étais la pauvre gosse qu'il faut prendre en pitié. Je ne veux pas de votre bonté, je veux juste que vous me foutiez la paix, putain.

Pourtant, ma vie avait bien commencée. Deux parents, un frère, et l’étrange faculté de créer des flammes avec mes mains. Moi, j’étais heureuse avec cette petite vie tranquille, je n' étais pas encore en colère. Enfin si, mais pas constamment. Pas comme maintenant. Les scientifiques sont arrivés, et ils ont tous foutus en l’air. Ils m’ont regardée comme si j’étais une bête de foire, et m’ont fait des choses pas drôle. Je détestais les expérimentations, je détestais les calculs, alors j’ai essayée de tout casser, mais ils m’ont mise à l’isolement. Et a chaque fois, je récidivais, parce que je préférais être isolée qu’accepter ce qu'ils faisaient.

LF8-643, c’est le nom officiel qu’ils m’ont donnés. En vrai, j’étais surnommée la furie, la chieuse et l’emmerdeuse. Les surnoms chiants, c’est pour ceux qui aiment les porter. Moi, j’ai creusée les miens au fil du temps, et au final, j’étais plutôt fière d’être unique dans cette masse de décérébrés. Moi au moins, ils reconnaissaient que j’étais humaine. Et quand bien même ce surnom était officieux, quand bien même on ne l’utilisait que quand le patron avait le dos tourné, cela m’a poussée à continuer ma lutte. C'était là un défi que je ne pouvais m'empêcher de relever.  

Puis je suis arrivée ici. Prise en charge par les services sociaux ? Laissez moi rire, je n’ai besoin de personne, encore moins de parents qui ont le quart de mon intelligence. J’ai essayée de leur dire, mais ils ne m’ont pas écoutée. Je ne m’en suis pas offusquée, car c’est bien connu que les adultes n’écoutent jamais ce qu’on leurs disent. Je déteste les adultes. Alors, ce monsieur Coves, il peut aller se gratter s’il veut que je lui témoigne du respect. Moi, je le laisserait crever la bouche ouverte si je pouvais. Je n'ai pas besoin de lui, et nous ne nous en portons que mieux tous les deux.

Je déteste cette île. Pourquoi n’est t’ elle pas venue me chercher avant ? Il y a des gens qui sont là depuis longtemps que moi, alors pourquoi elle m’a laissée me faire torturer ? Je ne peux pas avoir confiance en la protection qu’elle jure de me donner. Je ne peux pas avoir confiance en ces hommes en noirs, ou même en ces descendants. Ils vont me trahir, je le sais, je le sens. Alors, je vais faire comme si j’étais une enfant banale. Je vais rester dans les moyennes acceptables, tous en recherchant par moi même comment fuir cet endroit. Moi, Ingrid, n’ai besoin de personne pour y arriver.



DERRIERE L'ECRAN
• On m'appelle : Arvalis
• J'ai : toujours le même âge
• J'ai connu le forum grâce à : DC
• Je pense que le forum est : toujours aussi cool
• J'ai trouvé le "Passe-Partout" :
• J'aimerai ajouter que : MON AMOUR, J ARRIVE ♥



(c) Himitsu no Kii - Awashima
[/b]


Dernière édition par Natacha Peaudepaille le Mer 16 Mar 2016 - 18:31, édité 7 fois
avatar


Date d'inscription : 08/03/2016
Occupation : Insulter les autres, et les frapper, accessoirement
Sexualité : Scourgetrisexuelle
Messages : 250

Carte de Jeu
Familiers: Doucou-chan
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Partner


MessageSujet: Re: Ingrid Coves ♥ j'vais tous casser    Mer 9 Mar 2016 - 14:31

Validée o/
N'oublie pas, dès à présent, de recenser ton avatar et de demander un logement ! :)
Si tu as des questions, n'hésites pas !
#J.


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2132

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

En ligne
9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Ingrid Coves ♥ j'vais tous casser    Mer 16 Mar 2016 - 18:33

Je pense avoir terminée ce remaniement =)
Dites moi si je dois changer quelque chose ^^ je suis toute ouïe



#B16057 #80404B



♥️

avatar


Date d'inscription : 08/03/2016
Occupation : Insulter les autres, et les frapper, accessoirement
Sexualité : Scourgetrisexuelle
Messages : 250

Carte de Jeu
Familiers: Doucou-chan
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Partner


MessageSujet: Re: Ingrid Coves ♥ j'vais tous casser    Mer 16 Mar 2016 - 19:06

Je te revalide o/


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2132

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

En ligne
9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Ingrid Coves ♥ j'vais tous casser    







Contenu sponsorisé


 

Ingrid Coves ♥ j'vais tous casser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» je n'ai beau pas être ralph lacasse, je vais tout casser ∆ naïya
» La bonne à tous faire (euh j'vais dire que c'est déconseiller au moins de 16ans voir même plus --')
» Joyeux noel à tous!
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Gestion de personnage :: Bureau des arrivées :: Dossiers validés-
TOP