Partagez | 
 

 [INTRIGUE] Tempus Fugit. [Groupe 2 : Kurai S. Ikazuchi/Jess L. Nylström]

Aller en bas 
avatar


Date d'inscription : 25/01/2015
Messages : 112


Voir le profil de l'utilisateur
Être Divin
MessageSujet: [INTRIGUE] Tempus Fugit. [Groupe 2 : Kurai S. Ikazuchi/Jess L. Nylström]   Mer 2 Mar 2016 - 17:14


Tempus Fugit


Le temps s'est arrêté. Et par là, je ne veux pas dire que votre montre est cassée. Non, le temps semble réellement s'être arrêté. Comment cela se fait ? Vous n'en avez aucune idée. Vous savez juste que vous étiez en train de vaquer à vos occupations quand tout a arrêté de bouger autour de vous. Tout est figé, sauf vous. Mais ce n'est pas tout. Depuis que tout est arrêté, vous entendez comme une étrange comptine. La voix, enfantine, flotte dans les airs, tout autour de vous.




Audio recording software >>

Tick, tock.
Goes the clock.
Tick, tock.
Goes the clock.
There’s something I want you to do.
Tick, tock.
Goes the clock.
Could you please go to Hizumu ?


Puisque votre seul indice semble être la ville d'Hizumu, vous décidez de vous y rendre. Et pendant tout le trajet, cette même comptine vous accompagne. Vous trouvez d'autres personnes qui ont elles-aussi réussi à échapper à ce phénomène étrange. Et une fois arrivé à Hizumu, vous vous rendez compte que les paroles de la comptine ont changé.




Record and upload voice >>
Tick, tock.
Goes the clock.
Tick, tock.
Goes the clock.
Seems we’re in a little trouble by now.
Tick, tock.
Goes the clock.
Could you please find me right now ?


Voilà que vous allez devoir vous aventurer dans la tour de l'horloge. êtes-vous prêt à faire face à ce que vous y trouverez ?

Alors que vous vous retrouvez finalement au pied de la tour de l’horloge, tandis que l'étrange comptine continue sans cesse de résonner, vous remarquez que le champ de force qui vous empêchait d’accéder à la partie droite de la tour a disparu, laissant uniquement apparaître un escalier qui s’enfonce dans les ténèbres en grimpant. Alors que vous regardez cet escalier, vous êtes pris d’un mauvais pressentiment. Vous entendez comme un murmure. Mais certains à vos côtés ne semblent pas l’entendre. Ce murmure se fait de plus en plus insistant, jusqu’à ressembler à une sorte d’appel. Vous avez envie d’y répondre, mais une part de vous ne ressent que peur. Ce couloir… Vous attire et vous repousse en même temps.

Et, de l’autre côté, vous voyez les escaliers menant à la bibliothèque. Si certains s’y sont déjà rendus, la plupart d’entre vous en a au moins entendu parler une fois. Ce couloir vous paraît plus rassurant que l’autre. Après tout, ce n’est qu’une bibliothèque. Ce n’est pas dangereux, une bibliothèque. Si ? Hélas, si les choses pouvaient être aussi simples… Si la bibliothèque semble au premier abord plus accueillante, quelque chose vous dit que ça ne sera pas le cas en réalité.



Je suis tout le monde, et je ne suis personne.

Mais quand je passe, tous le remarque ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2394

Carte de Jeu
Double Compte: Raitei {chien de foudre}
Deuxième Magie: Tsukuyomi

Voir le profil de l'utilisateur
10 ★ - Hybride
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Tempus Fugit. [Groupe 2 : Kurai S. Ikazuchi/Jess L. Nylström]   Jeu 3 Mar 2016 - 20:27


Tempus Fugit
Cette nuit-là, pour la première fois depuis deux mois, elle avait passé une nuit vraiment terrible. Une nuit agitée, emplie de cauchemars en tout genre. Ça avait commencé avec celui qu’elle faisait « d’habitude ». Celui où elle revivait les pires moments de sa vie. Ça commençait par la mort tragique et violente de sa mère, brûlée dans l’incendie du garage. Et puis, ça continuait avec « ce » jour, où elle avait tué deux de ses camarades en déclenchant un court-circuit dans son lycée. Et là, un premier sursaut ; il était à peine deux heures. Et ça ne faisait pas loin d’une heure qu’elle dormait. A côté d’elle, Kurai semblait dormir paisiblement ou presque. Elle le regarda un moment avant de sourire bêtement. Une fois qu’elle eut repris ses esprits, plus ou moins, elle vint se coller doucement à lui et le serrer contre elle. Elle n’eut pas grand mal à se rendormir.

Et puis, ça continuait. Mais cette fois, c’était sa chute qui revenait. Elle le revoyait tomber, encore et encore, du haut de ce toit où ils étaient pris en chasse par un groupe de pourris. Et encore, elle revoyait ses yeux et, à nouveau, elle ressentait ce pouvoir puissant qui montait en elle. Deuxième sursaut ; il était deux heures trente. La nuit était finie pour Jess. Discrètement, elle sortit du lit pour aller s’avachir sur le canapé. L’appartement de Kurai était plus grand que celui qu’elle avait laissé il y avait deux mois. A Noël, elle s’était vu offrir la clé de ce grand appartement dans lequel elle partageait sa vie avec celui dont elle était tombée amoureuse. Depuis ce moment, ses nuits et ses jours avaient été les plus calmes et les plus agréables qu’elle eut vécu sur l’île. Elle se sentait totalement apaisée. Le fait que ces rêves reviennent ainsi, soudainement et sans raison apparente lui laissait croire qu’il allait se passer quelque chose. Elle se sentait anxieuse, stressée. Elle était déjà sur les nerfs alors que la nuit ne faisait que commencer. Au bout de ses doigts, l’électricité ne se faisait pas prier pour manifester sa présence. Elle avait peur ; peur de devenir hors de contrôle.

Et puis, la nuit passa. Aussi lentement qu’elle pouvait se passer d’habitude. A l’aube, elle fut rejointe par Kurai, à qui elle fit le plus gros des câlins possible. Etre avec lui, elle était vraiment plus calme. Son sourire se faisait plus sincère, moins crispé. Ensemble, ils petits déjeunèrent. La journée pouvait commencer. Ce jour-là, Jess n’avait pas cours. Du moins, pas le matin. Et le soir, elle devait travailler au bar de Jimmy. Elle espérait au moins avoir un peu le temps de se reposer, histoire de ne pas tomber dès les premiers verres… Jess tenait assez bien l’alcool depuis qu’elle travaillait au bar. Il fallait dire qu’elle jouait souvent à qui tiendrait le mieux avec les habitués de Jimmy. Celui qui perdait payait sa tournée. Jamais, cependant, Jess n’avait perdu les pédales. Elle savait garder l’esprit clair.

Le temps passait doucement. Jess guettait son instrument, posé au coin de la pièce. Alors qu’elle était plongée dans un profond « ailleurs », Kurai la sortit de ses pensées.

« Jess ? ça va pas ? »

La brunette releva la tête vers lui. Elle entendait des voix qui résonnaient dans sa tête. A nouveau, elle fut prise de panique et d’angoisse.

« Je… J’sais pas trop. C’est bizarre. Y’a cette voix et… »

Elle fut coupée.

« Jess, Kurai, je crois qu’on a un problème là dehors. »

Rai n’appelait jamais Kurai par son nom. Ce qui la laissa penser qu’il devait être réellement sérieux –pour une fois-. Jess avança vers la fenêtre et constata avec effroi que dehors, le temps était comme suspendu. Elle jeta un œil à la pendule. Dix heures quinze.

« Il est 10h15… Mais… Il était déjà… »

Elle s’arrêta de parler, regardant simplement Kurai avec des yeux emplis d’inquiétude.

« Ça recommence. »


RP DU DIABLE : 666 MOTS \o/


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C



N'hésitez pas à me prévenir lorsque vous répondez à un de mes RPs ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1435

Carte de Jeu
Double Compte: Indra
Deuxième Magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur
13 ★ - Ultimate
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Tempus Fugit. [Groupe 2 : Kurai S. Ikazuchi/Jess L. Nylström]   Mar 15 Mar 2016 - 23:16

Son sommeil n’avait pas été très paisible. Et, s’il avait été malgré tout profond, il s’était tout de même réveillé quelques fois. La première fois, à 1h. Car, étrangement, il avait revécu ce cauchemar. La mort de Blake et Akane. Celui ne lui était plus arrivé depuis presque un an. Il s’était réveillé en sursaut. Il avait vu sa bien-aimée à ses côtés. Alors, avec un grand sourire, il s’était rendormi. Et cette fois, il avait revécu cette scène qu’il avait vécue à Halloween, plus d’un an et demi auparavant. Ce combat impossible, ces étranges zombies, ces événements improbables. Alors, il s’était à nouveau réveillé. Il avait serré Jess contre lui et il s’était rendormi.

Il s’était réveillé un peu avant l’aube. Il palpa le lit à ses côtés et paniqua un instant en le sentant vide. Depuis plus de deux mois, cela ne s’était jamais produit. Pas depuis Noël, où il lui avait offert, par surprise, un double des clés de son appartement. Et depuis, elle avait emménagé chez lui, faisant de lui le plus heureux des hommes… Le plus apaisé et le plus amoureux aussi. Autant dire que, depuis Noël, il vivait vraiment dans une félicité permanente avec celle qu’il aimait. Mais si elle n’était pas là, alors il n’y avait qu’une seule possibilité. Il n’était pas le seul à avoir eu un sommeil agité cette nuit, il pouvait le sentir. Alors, il la rejoignit dans la salle. Et, comme il s’y attendait, elle était là, sur le canapé, attendant il ne savait quoi. Quand elle le vit, elle se jeta sur lui pour un câlin monumental. Il lui rendit son étreinte avec une force et une douceur renouvelée. Il s’était juré de ne plus jamais rien laisser lui faire du mal et de toujours la protéger. Elle lui sourit, d’un sourire légèrement crispé mais sincère.

Alors ils prirent leur petit-déjeuner, tranquillement, calmement. La journée s’annonçait parfaite. Ni Jess ni lui n’avaient cours aujourd’hui et Kurai avait, par conséquent, déposé une journée de congé à la Librairie. Ils allaient pouvoir s’adonner à cette occupation qu’ils aimaient tous deux : profiter de la simple présence de l’autre. Mais, au bout d’un moment, Kurai remarqua que Jess semblait ailleurs. Il lui demanda alors si ça allait, ce à quoi elle lui répondit une chose étrange à propos de voix. Et, maintenant qu’elle en parlait… Il lui semblait aussi entendre une voix étrange, même s’il n’y prêtait pas attention jusqu’à ce que Jess lui en parle.

Mais elle n’eut pas le temps de continuer, et Kurai n’eut pas le temps d’y réfléchir d’avantage, car Rai intervint, interrompant sa maîtresse. Et, encore plus étrange, Rai avait appelé Kurai par son nom. C’était déjà assez rare qu’il lui adresse directement la parole… Mais ça, ça n’était jamais arrivé. Sur le coup, le raijin ne pensa pas à répliquer avec mordant, comme il en avait l’habitude. Alors le jeune homme regarda par la fenêtre. A première vue, rien d’étrange. Les gens traînaient dans la rue, comme toujours. Mais là où les choses devenaient étranges, c’était que les gens étaient tous figés, comme à l’arrêt. Et un coup d’œil à l’horloge le confirma. Jess et Kurai échangèrent alors un regard et la jeune femme prit la parole, résumant la pensée du jeune homme.

-ça recommence…

Kurai hocha lentement la tête. Malheureusement, oui, les choses recommençaient. Encore. Et cette fois, les choses semblaient encore pire que la dernière fois. Les choses ne s’arrêteraient donc jamais ?

Kurai… ça craint !

Tiens, vous êtes de retour vous ?


Kurai, toujours aussi blasé, fêtait sans aucune joie le retour des hallucinations d’Akane et Blake qui l’avaient pourtant quitté presque un an auparavant. Mais rapidement, une autre voix s’imposa à son esprit. Enfin, deux voix, plus exactement. L’une était une étrange comptine enfantine, qui semblait les enjoindre de se rendre à Hizumu. Et l’autre voix lui était plus familière. Il s’agissait d’Indra, son familier.

Boss… Il y a un truc pas net. Il vaut mieux utiliser la voie rapide pour aller à Hizumu, invoque-moi chez toi et fais-moi sortir, il faut se dépêcher !

Le ton utilisé par l’oiseau de foudre confirmait que l’heure était grave. Alors, rapidement, Kurai invoqua Indra, ouvrit la fenêtre et laissa l’oiseau sortir et grossir énormément. Puis il prit la main de Jess et grimpa, avec elle et Rai, sur l’aile qu’Indra avait obligeamment déplié pour qu’elle serve de rampe d’embarquement. Et, enfin, les deux raijins et leurs familiers se mirent en route vers Hizumu, l’angoisse au ventre…




Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2394

Carte de Jeu
Double Compte: Raitei {chien de foudre}
Deuxième Magie: Tsukuyomi

Voir le profil de l'utilisateur
10 ★ - Hybride
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Tempus Fugit. [Groupe 2 : Kurai S. Ikazuchi/Jess L. Nylström]   Dim 20 Mar 2016 - 16:39


Tempus Fugit
Indra venait d’être invoqué. C’était l’heure de partir pour eux. Leur destination, Hizumu, était la ville dont parlait « la voix ». Celle qui lui trottait dans la tête depuis un certain temps. Trop difficile de savoir exactement ce que c’était. Elle fredonnait une sorte de comptine qui commençait sérieusement à prendre la tête à Jess. Accrochée aux plumes d’Indra, elle s’occupait d’observer le paysage pour essayer de se détendre. Trop difficile vu la situation. Elle se doutait bien qu’un retour en enfer les attendait. « Comme Halloween », « comme le labo ». Cette fois, qu’est-ce que ça allait être…

Depuis qu’elle entendait cette voix, elle était prise d’une migraine qui ne semblait pas vouloir laisser place à quelque chose d’autre. Sa tête lui faisait mal et, à mesure qu’ils approchaient de la ville, cette migraine devenait doucement plus forte. Bien que Jess n’ai pas le vertige, sa vision devenait trouble en apercevant le sol, les personnes figées dans le temps. Le voyage lui parut être interminable alors qu’il ne dura en réalité que quelques minutes.

Jess venait de poser les pieds sur la terre ferme. Elle pouvait de nouveau sentir ses jambes actives, comme si elle remarchait pour la première fois depuis des années, presque fébrile. Au fond d’elle, elle savait ce qui la tenait debout mais en même temps ce qui l’accablait. Elle connaissait ce sentiment. Quelque chose qu’elle n’avait pas pu oublier. Elle avait peur. Et dans ce sentiment, ce qui l’effrayait le plus, c’était qu’elle savait parfaitement qu’elle ne réussirait pas à se contrôler.

Indra les avait déposés sur la grande place, près des tours jumelles. Oh, c’était donc ici qu’ils devaient se rendre, dans ce cas ? Elle perdit son regard vers les tours, remettant derrière son oreille une mèche de cheveux que le vent tentait d’emporter. Alors, elle soupira. Un soupire long et profond. Sans le regarder, elle prit la main de Kurai dans la sienne. Lorsqu’il la serra, elle se tourna vers lui et lui offrit un sourire doux et tendre. Ensemble, ils avancèrent vers l’entrée des tours.


A son grand étonnement, la deuxième tour était ouverte. Ce fut la première chose qu’elle remarqua. Il y eut un silence. Un silence qui collait parfaitement à l’atmosphère pesante des lieux. Jess croisa le regard de Kurai, sans rien dire. Il eut un sursaut lorsqu’elle s’étira soudainement avant de frapper avec une certaine violence dans le mur d’une des tours. Elle secoua sa main, la douleur se faisait déjà ressentir mais pourtant, ça venait de la réveiller. Elle montra une direction de chaque main.

« Bibliothèque ou Inconnu ? »

Elle avait ce visage neutre qu’elle gardait souvent. Celui qu’elle utilise lorsqu’elle ne ressent plus rien de réellement concret ou qu’elle fait face à un nombre envahissant d’émotions.

« L’inconnu, c’est excitant. »

Elle avait ce sourire sadique au coin des lèvres. Dans ses yeux, une lueur de peur et pourtant toujours autant d’amour.


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C



N'hésitez pas à me prévenir lorsque vous répondez à un de mes RPs ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1435

Carte de Jeu
Double Compte: Indra
Deuxième Magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur
13 ★ - Ultimate
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Tempus Fugit. [Groupe 2 : Kurai S. Ikazuchi/Jess L. Nylström]   Mer 23 Mar 2016 - 22:44

Tandis qu’Indra les amenait vers Hizumu, Kurai serrait Jess contre lui. Il avait peur des événements qui pourraient se produire. Car il savait qu’à chaque fois que ce genre de choses se produisaient, nul ne s’en sortait indemne. Et, s’il ne doutait pas de la capacité de Jess à se protéger elle-même, il ne pouvait s’empêcher d’avoir peur. Il ne voulait pas qu’elle lui soit enlevée ou blessée. Il ne le permettait jamais, il s’en fit la promesse.

Finalement, Indra les déposa au pied des tours jumelles, au bout de quelques minutes qui lui semblèrent durer une éternité. Peut-être était-ce dû à cette étrange suspension du temps. Toujours est-il qu’ils se devaient finalement affronter les périls qu’ils trouveraient à n’en pas douter sur leur chemin. A ce moment-là, la main de Jess vint trouver la sienne. Il la serra délicatement. Mais il n’avait aucune intention de la lâcher. Il ignorait ce que les étranges tours leur réservaient, mais quoi qu’il advienne, ils l’affronteraient ensemble.

L’étrange comptine qui pouvait leur donner la migraine avait changé quand ils avaient atterri. Elle parlait de problèmes… Mais surtout, la fille qui chantait parler de la trouver. Et, inconsciemment, Kurai associa cette voix qui chantait à la gamine aux cheveux bleus qu’ils avaient affrontée il y avait plus d’un an, à Halloween. Ce jour-là aussi il s’était produit d’étranges phénomènes… Mais quelque chose lui disait que, cette fois-ci, c’était bien pire que la dernière fois. Intérieurement, il poussa un léger grognement. Pourquoi fallait-il toujours que ce genre de choses leur tombe dessus à eux ? Ne pouvaient-ils donc pas être tranquilles, pour une fois ? Quel espèce de sadique s’arrangeait donc pour qu’ils ne puissent bénéficier que de quelques courts temps de répit ?

Mais le moment n’était pas venu pour l’apitoiement. Ils devaient encore affronter ce péril. Mais ils ne l’affronteraient pas seuls. Car il savait qu’aucun des deux ne lâcherait l’autre. Alors, cette fois, les choses étaient différentes. Et il comptait bien la ramener chez eux saine et sauve. C’était tout ce qui importait. Rien d’autre.

Derrière eux, Indra se miniaturisa, près lui aussi à pénétrer dans les tours, tandis qu’ils s’avançaient pour constater que la tour habituellement scellée ne l’était plus. Il y eut un silence, quasiment assourdissant. Et leurs regards se croisèrent. Il eut un sursaut lorsque, soudainement, Jess s’étira avant de frapper violemment contre le mur de la tour. Puis elle désigna chacune des directions d’une main, demandant laquelle ils allaient choisir, entre la bibliothèque et l’inconnu. Son visage était neutre. Mais Kurai devinait qu’elle était en réalité assaillie par ses émotions. Il était dans le même cas et ne savait finalement guère que penser. Puis elle eut un sourire légèrement sadique avant de reprendre.

-L’inconnu, c’est excitant

Dans ses yeux, il pouvait lire de la peur, mais aussi de l’amour. Il savait que ses yeux à lui brillaient de la même façon. Et soudain, une lueur d’amusement poignit dans les siens, tandis qu’un sourire sardonique étira ses lèvres. Il s’avança doucement vers Jess et répondit, avec une pointe d’ironie.

-Alors, dans ce cas, je suis toujours un inconnu ? C’en serait presque vexant.

Il l’embrassa alors passionnément, mais brièvement. Leur baiser ne dura que quelques secondes, pourtant, quand il fut rompu, ils étaient tous les deux essoufflés. Et, dans leurs yeux, on pouvait lire une détermination nouvelle. Car ils étaient à deux et rien ne pourrait les vaincre. Alors, il lui prit à nouveau la main et, tandis qu’il la serrait doucement, ils s’engagèrent dans la tour, commençant à grimper l’escalier, tandis que, derrière eux, Rai leur emboîtait le pas et Indra les suivait en volant….

Le couple avait donc choisi de s’enfoncer dans les ténèbres et le brouillard, présumant, dans leur arrogance, qu’ils pouvaient s’en sortir indemnes. Pourtant, ils représentaient un mets de choix… Et cela ne faisait aucun doute qu’ils allaient bientôt l’apprendre à leurs dépends. Mais pour l’heure, ils se contentaient de grimper les marches, tandis qu’ils n’y voyaient guère plus qu’à cinq mètres devant eux. Leur foudre n’éclairait que très peu les lieux, et le murmure incessant avait repris, impossible à reconnaître, mais il semblait pourtant s’adresser à eux directement… Presque comme si quelqu’un ou quelque chose voulait se nourrir d’eux…




Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2394

Carte de Jeu
Double Compte: Raitei {chien de foudre}
Deuxième Magie: Tsukuyomi

Voir le profil de l'utilisateur
10 ★ - Hybride
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Tempus Fugit. [Groupe 2 : Kurai S. Ikazuchi/Jess L. Nylström]   Lun 28 Mar 2016 - 17:24


Tempus Fugit
Non, l’inconnu n’avait rien d’excitant. Pourquoi est-ce qu’elle avait dit une absurdité pareille ? Ils venaient de s’engouffrer, tous les deux, dans les profondeurs de la tour « inconnue ». Et Jess, elle n’aimait réellement pas ça. Elle se sentait oppressée, comme condamnée à une mort certaine. Elle secoua la tête : pas question de mourir ici et surtout, pas question de mourir maintenant.

Elle avait le cœur lourd, il battait vite et fort. C’était presque comme s’il allait s’arrêter. Au final, elle n’avait répondu à la question de Kurai sur l’inconnu que par un clin d’œil accompagné d’un baiser rendu en centuple. Suffisant, certainement, dans un cas normal. Elle avait l’impression de ne pas avoir réellement répondu à sa question. Mais ici, pour elle, il était tout.

Dans la tour, on n’y voyait rien. Jess devait se concentrer pour ne pas trébucher et tomber. Elle était angoissée et, si elle n’y avait pas été habitué ces trois dernières années, certainement qu’elle aurait cédé à la panique. Alors qu’elle y repensait, cela faisait bien plus de trois ans qu’elle était ici. Trois ans… Et seulement un an passé loin de la solitude. Elle se remerciait intérieurement de ne pas avoir renié ses sentiments.

Et maintenant, ils allaient devenir quoi ? Ils avançaient simplement dans les ténèbres, le brouillard. Le froid semblait envahir un peu les lieux également, donnant à la tour un air réellement sinistre et loin d’être accueillant. Elle avait l’impression d’être observée. Et ça, ça l’énervait encore plus qu’elle ne pouvait l’être. Elle soupira. Sans vraiment savoir pourquoi, elle leva les mains jusqu’à sa tête et attacha ses cheveux en une haute queue de cheval. Ainsi, elle ne serait pas gênée pour attaquer dès que l’occasion s’en présenterait. Et elle le savait, l’occasion allait vite se présentait. Pourtant, elle n’avait pas plus hâte que ça. La migraine qu’elle avait ne faisait que s’intensifier, alors que ses pouvoirs essayaient déjà de prendre le contrôle sur la situation. Décidément, ce n’était pas un bon jour aujourd’hui.

Ils ne faisaient que monter des marches silencieusement depuis plusieurs minutes. Et maintenant, il allait se passer quoi ? Ils allaient monte jusqu’à ce que le Dieu tout puissant décide de leur mort ? Jess n’était pas de cet avis. Elle arrêta Kurai en tirant sur son bras.

« C’est interminable. J’ai l’impression d’être dans une boucle infinie, comme si on remontait sans arrêt les mêmes marches. »

Elle s’assied sur les marches et tentait de reprendre ses esprits.

« On fait grève ? On s’assied là et on attend. Pourquoi on devrait toujours aller vers le mal et jamais l’inverse ? »

Malgré ça, elle se releva et entreprit de monter les marches suivantes. Mais par le peu de lumière qu’il y avait, elle trébucha sur une marche abimée. La réception fut assez difficile, puisque son poignet qui avait déjà tapé dans le mur venait de prendre un coup supplémentaire. Pourtant, elle ne broncha pas. Il n’y avait plus de marche : elle avait trébuchée sur la dernière. Là, il y avait comme un palier… Pourquoi pas un étage ?


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C



N'hésitez pas à me prévenir lorsque vous répondez à un de mes RPs ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 25/01/2015
Messages : 112


Voir le profil de l'utilisateur
Être Divin
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Tempus Fugit. [Groupe 2 : Kurai S. Ikazuchi/Jess L. Nylström]   Jeu 31 Mar 2016 - 20:57


Tempus Fugit


Et voilà que les descendants de Raijin avaient eux aussi décidé de grimper dans la tour Sejou, même s'ils étaient accompagnés par leurs familiers. Au final, ils étaient seuls. Mais surtout, délicieusement appétissants. Car autant l'homme que la femme semblaient avoir de profondes ténèbres en eux. Et, si elles étaient très apaisées et effacées par la présence de l'autre et l'amour qu'ils se portaient... Ces ténèbres étaient toujours là, bien présente. Après tout, on ne peut jamais pleinement renier son passé. Alors il était temps de jouer un peu avec le leur. Après tout, pourquoi devraient-ils être épargnés dans cet Ailleurs si familier, là où tant d'autres se battaient contre leurs démons ? Et, au vu de leur puissance, mieux valait commencer directement par quelque chose d'intéressant...

Soudain, dans le brouillard, alors que les deux demi-dieux semblaient se reposer sur le premier palier, apparurent deux silhouettes féminines. Les deux possédaient de longs cheveux bruns, mais l'une avait les yeux jaunes, tandis que l'autre avait les yeux verts. Les deux femmes se tenaient devant leurs enfants, sans rien dire, le visage fermé. Comme s'il était hors de question de discuter ou de pardonner... Ou même tout simplement d'oublier...


Prochaine intervention de PNJ dans ~ tours



Je suis tout le monde, et je ne suis personne.

Mais quand je passe, tous le remarque ~
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Tempus Fugit. [Groupe 2 : Kurai S. Ikazuchi/Jess L. Nylström]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[INTRIGUE] Tempus Fugit. [Groupe 2 : Kurai S. Ikazuchi/Jess L. Nylström]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [INTRIGUE N°2] Groupe 1 : Au Sommet de la Tour
» Tempus fugit
» Intrigue VI => Groupe Boba
» Intrigue VI => groupe Matt
» Intrigue 2.1 - groupe 2 : pauvres âmes en perdition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Hizumu : Sloping World :: Les tours Jumelles « Neijiru » :: La tour « Sejou »-
Sauter vers:  
Top-Sites