Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
♦ Eisei Tzvi Naoharu ▬Auteur
MessageSujet: ♦ Eisei Tzvi Naoharu ▬   Sam 24 Aoû 2013 - 2:19




Naoharu Eisei Tzvi




Carte d'identité :
     
♦ Nom & Prénom(s) : Naoharu Eisei Tzvi
♦ Sexe :
♦ Date & Lieu de naissance : 09 avril à Yawatahama au Japon ( Préfecture d'Ehime )
♦ Nationalité : Japonaise
♦ Orientation sexuelle : Homosexuel
♦ Personnage sur l'avatar : Kaito (edit color) ▬ de Vocaloid
♦ Section : envoyé un MP à PNJ
♦ Spécialité : envoyé un MP à PNJ
♦ Division : Troisième année ▬ 21 ans
♦ Profession :

A savoir sur moi ;


Quand on me regarde, on voit...

Mesurant un mètre soixante-dix sept pour un poids que je vous cacherais mais qui est tout à fais correcte et auquel ma musculature, juste ce qu'il faut, contribue faiblement, on peut dire que pour un japonais, je suis plutôt grand. Et ma taille est loin de provenir de mes lointaines origines indiennes. Par contre ma peau est moins pale que celles des japonais, je trouves parfois, ce qui me laisse à penser que mes lointaines origines y sont pour quelque chose, bien que ma peau ne soit pas mate. J'ai très peu de grains de beauté, mais je suis fier d'en avoir un sous l’œil gauche, je trouve qu'il complète mon charme. Mes yeux tiens, parlons-en. Ils ne sont pas ordinaires, le droit arborant une un bleu glacé métallique anormalement clair et le gauche bien plus sombre, d'un gris presque noir. Ma chevelure mi-longue quand à elle, a adoptée un bleu argenté, ou plutôt un argenté aux reflets bleu glacé. Elle est lisse et fine, facile à coiffer bien que généralement une brosse ne me serve à rien tellement ils sont disciplinés. Pour en revenir à ma peau, elle est marqué de cicatrices aux niveaux des poignets, une à peine visible du coté gauche de mon cou. D'où vienne t-elles ? De mes tentatives de suicides passées. J'ai la chance de posséder des cordes vocales à chanter. Ma voix et naturellement prête à être utilisée pour le chant. J'ai l'avantage de pouvoir porter de tout. La plus part des styles vestimentaires me vont. De ce fait il n'est pas rare de me voir avec un kimono un jour, et un costume victorien le lendemain. J'aime beaucoup les vêtements indiens, arabes et égyptiens, à vrai dire, le style est semblable dans les trois cas. Non, en fait, j'aime de tout. Gothique, lolita, victorien, steampunk, vêtement traditionnels, fantaisistes.. Tant que ça me plait et que ça me va alors j'adopte. Je ne suis pas vraiment règles, du coup il est rare que je porte l'uniforme dans les écoles.


Mais à l'intérieur, je suis ainsi...

Peux-tu entendre les voix dans ma tête ? Les entends-tu ces voix graves ou extrêmement aiguës qui influent mes choix et mes gestes ? Non tu ne peux pas. Je suis le seul qui les entends et parfois même, il m’arrive de les voir. Pourquoi ne puis-je donc pas me souvenir de certaines périodes de ma vie passée ? Pourquoi parfois, ne puis-je faire deux choses en même temps en me rappelant où j'en suis dans chacune d'elles ? Pourquoi parfois je m'emporte si l'on m'approche ou essai de me toucher ? Il m'arrive de confondre la joie et la tristesse, riant aux moments où je devrais pleurer et inversement. Pourtant je n'ai aucun comportement enfantin, bon j'avoue que parfois, je me comporte comme un gamin, mais par la j'entends la bouderie,  je suis juste malade. Juste schizophrène. Mon psychologue dit que je devrais prendre mes cachets, mais je déteste les traitements. Me croiras-tu si je te dis que tu à un Paon géant dans le dos ? Tu risque de me prendre pour un fou. Ce que je suis je te l'avoue. Mais ne t'en fais pas, je sais que je suis malade, je sais que je dois garder pour moi mes hallucination. Je ne peux les partager qu'avec un psychologue, et encore, si je n'ai pas confiance en lui, je risque de ne pas coopérer. Tu n'as rien a craindre, il est rare que je devienne violent, même si ça arrive parfois. Je suis plutôt quelqu'un de calme et souriant, lorsque mon esprit n'est pas perturbé par ma maladie. Mais de toute façon je suis quelqu'un de réservé et solitaire qui n'ira que rarement vers les autres. Étant quelqu'un de lunatique, je peux être bordélique, et la seconde d'après maniaque. Je peux mettre le foutoir dans mes cages à perroquets puis tout remettre en ordre par la suite. Mes perroquets, j'adore cet oiseau, ses couleurs, son plumage.. Il me donne parfois une inspiration soudaine que j'utiliserais en peinture ou encore en musique. Je suis doué dans la plus part des choses que je fais et dans ces moments là j'agis comme un véritable passionné. J'admire ces arts tout comme j'admire les étoiles, l'astronomie. Ne vous dites vous jamais que vous êtes observé et que tous vos malheurs leur servent à vous étudier ? Parfois je les entends parler, ils me répondent où bien parviennent à me convaincre de réaliser une certaine tache. Sécher les cours, n'y allant que quand j'en ressens l'envie ne fais pas partie de ce genre de taches. Je n'aime pas les règles, c'est pourquoi je n'ai aucunement l'intention de suivre celles que m'impose cette cage dans laquelle on m'a enfermé quelques années après avoir découvert mon pouvoir. Je me sens comme un oiseau en cage et je n'ai qu'une hâte, m'en échapper. De toute manière je n'ai rien qui me retiens ici, donc si l'occasion se présente je partirais. Je n'ai aucun proche dans cette cage. Des proches.. à quoi cela me servirais ? J'évitais déjà ma famille avant, persuadé par les voix qu'elle me haïssait. Mais lorsque je m’attache, car oui, cela m'est déjà arrivé. Je peux devenir extrêmement jaloux quitte à en devenir violent. Privant cette personnes d'autres relations. Amis, famille.. si je tiens à cette personne, alors j'aurais cette personne et personne d'autre ne l'approchera. Je peux devenir violent, mais j'apprécie également que l'on face preuve de violence à mon égard, me blessant parfois moi-même sous la contradiction des voix. Masochiste ? Surement. Suicidaire ? Également. Mais ne suis-je pas malade ? Parfois si quelqu'un m'aborde, je pourrais rester muet et indifférent, ou encore moqueur et quelque peu orgueilleux, ou encore mélancolique, dépressif voir même suicidaire. Dans ce dernier cas je vous conseille de m'enfermer quelque part, dans une pièce vide par exemple, ou bien de m'attacher le temps que l'idée me passe pour éviter que je ne passe à l'acte.




Mon pouvoir ;

Ostende (latin = montrer)
♦ Type de clé : Blanche
♦ Description de votre pouvoir : Ostende ou montrer, est la capacité de montrer précisément sous forme de vision par contacte avec le front, ou, sous forme d’hallucination* très réaliste ce que le possesseur, ici Eisei, veut montrer. Ainsi il peut, s'il le connait, faire vivre le pire cauchemar à la victime ou encore, puisque victime lui-même de très fortes hallucinations, montrer ce qu'il voit au moment de l'utilisation d'Ostende. Selon la durée désirée, la victime souffrira de ses "attaques mentale" une matinée, ou encore si Eisei choisit Ostende par contacte, pourra lui faire avoir des cauchemars pendant la nuit.

Pour l'instant ce pouvoir est encore en développement et les visions ainsi que les hallucination son hachurées et plutôt courte. Au lieu d'une nuit de cauchemars, vous n'aurais qu'une à deux heures.

*:Hallucination visuelles et auditives.

Son pouvoir n'a pas vraiment de limite si ce n'est qu'il ne peux utiliser Ostende que sur une personne à la fois, et que plus il est utilisé plus Eisei à de chance de chopper un atroce mal de crâne qui finira par mettre fin à Ostende. Mais pour le moment, comme son pouvoir est en développement, cette deuxième contrainte n'est pas à prendre en compte.

Autre : Possède deux perroquets, un Cacatoès Rosalbin et un Conure Nanday.

Et sa particularité ;



Laisse moi te raconter...

Je ne suis pas né comme ça, je le suis devenu. Comment ? Pourquoi ? Je ne sais pas. Je leur ai déjà demandé, mais aucune d'elles ne répète jamais la même chose. Avant j'étais un enfant tout à fait normal, un enfant comme les autres. J'aimais mes parents, je les adorais. Ne manquant de rien j'étais heureux, j'allais à l'école, j'avais des amis. Je ne sais pas ce que j'ai fais pour être ainsi torturé à longueur de journée, mais j'ai du, par un quelconque geste, offenser la chose qui m'a jeté cette malédiction. C'est dur à vivre. Petit à petit vous sombrer dans la folie. Au début vous entendez juste des voix familières, la voix de votre mère vous demandant de faire une chose qu'elle ne vous demande jamais alors que vous êtes seul à la maison. Puis cela empire. Les voix changent et deviennent plus tranchantes, vous parlant des autres, vous révélant que vos parents vous haïssent et cherchent à se débarrasser de vous. Vous vous méfiez et vous éloignez de vos proches. Au début vos parents vous engueulent, vous ordonnant d'arrêter vos bêtises, vous assurant de leur amour pour vous. Mais vous devenez malade. Puis vous vous faites du mal et faites du mal aux autres. Alors on vous emmène chez un spécialiste qui déduira quelques séances plus tard, que vous êtes atteint de schizophrénie alors que vous n'avez que treize ans. En tout cas c'est de cette façon que ma malédiction a commencée.

Mes parents étaient désespérés. Entre la violence dont je faisais preuve, les tentatives de suicide parce que les voix me disaient de le faire et mon refus catégorique de prendre mon traitement, ils avaient de quoi s'engueuler et se rejeter la faute mutuellement. C'est ce qui les conduit d'ailleurs au divorce. Que voulez-vous ? J'étais déjà à un stade où je n'avais plus confiance en eux et où j'étais persuadé qu'il voulaient ma mort. J'imagine comme ça a du être dur à vivre pour eux. Et le comble, c'est que je n'allait plus à l'école, du coup ils m'avaient sur le dos 24h/24, 7j/7. Heureusement pour eux mon psychologue m'aidait à me contrôler et une école spécialisée à acceptée de m’accueillir. A partir de ce moment là, je ne voyais mes parents que le week-end. Et durant ces deux jour je restais enfermé dans ma chambre en boule et ne sortais pas mot. Une sorte de catatonie passagère. Mais parfois je sortais de ce mutisme que je leur réservais pour partir en excès de colère parce qu'ils m'avaient appelé Tzvi. Je hais ce prénom qui me rappelle le grand cerf noire aux yeux rouge qui se prostitue pour ensuite dévorer celui ou celle avec qu'il couche. Tzvi signifie Cerf en hébreu. Encore une de mes hallucination que je suis le seul à voir et entendre.

Je ne me souviens plus vraiment de ce qu'il s'est passé dans mon enfance. Les années ont passées, j'ai pu quitter cette école spécialisé mais devait toujours voir un psychiatre au moins une fois par semaine. Et c'est par un jour de pluie, j'ai découvert ce pouvoir. Un homme visiblement contre les handicapés mentaux n'arrêtait pas de me lancer des pics. J'ai désirer tellement fort ! Je voulais lui montrer ceux qui accompagnaient mon esprit. Et sans m'en rendre compte, je lui ai montré, mes hallucinations. Il est devenu fou et m'a traité de sorcier, de vaudou et de taré avant de partir en courant. J'ai comprit un peu plus tard par des expériences sur les gens autour de moi, que mes hallucination n'étaient pas parfaites et qu'elles étaient hachurées. Je ne me souviens pas trop ce qu'il s'est passé ensuite, mais je me rappelle d'un homme, grand et imposant. D'un bateau et d'une plage, ou d'un port. Je me souviens d'une histoire de clés que je n'ai jamais vraiment comprise, en tout cas pas encore. Blanche et noire, telles les pièces d'un échiquier. Puis me voila. Normalement je dois voir un psychologue. J'espère qu'il en a un sur cette île que je viens de rejoindre il a seulement quelque mois. Comment ça ça ne fait que deux jours ? Vous êtes sur ? J'ai pourtant l'impression que ça fait une éternité ! Le voyage peut être ? Bref ! Je n'ai pas encore cherché, mais pour le moment l'idée de découvrir mon nouveau lieu de vie  surpasse un peu ma maladie. Mais il faudrait déjà que je puisse me balader sans être surveillé ! Les personnes amenées sur cette îles ont, j'ai l’impression, toutes été étudiées puisque, sans rien avoir dit, ils sont au courant, je parle des hauts placés, de ma maladie et me zyeutent de très près ! Je le sais car parfois je vois des hommes qui m'observent. Et ce ne sont pas des hallucinations. J'ai l'impression qu'ils ont mit des caméra partout où je vais. Bon, je n'ai pas été plus loin que le centre de l'île c'est vrai, mais tout de même ! C'est assez.. déstabilisant.. J’espère que ne deviens pas paranoïaque.. Ah mon avis je suis juste stressé car c'est un lieu que je ne connais pas et qu'au cas où j'en aurais le besoin, je ne pourrais pas aller voir mon nouveau psychologue, n'en n'ayant pas encore. *soupire* Dire qu'avant, ça ne m'aurais posé aucun problèmes ! Maintenant si je loupe une séance, car je dois avouer que j'oublie facilement mes rendez-vous, je me sens mal à un point que j'ai l'impression que ce que je n'ai pas pu lui dire va me dévorer de l’intérieur.



Je te vois ! °w°


    ♦ Surnom : Mushu ( aujourd'hui c'est ça qui me vient en tête .W. )
    ♦ Âge : 17
    ♦ Pays : France
    ♦ Comment avez-vous découvert le forum ? : Partenariat avec Gakuen After Alice
    ♦ Avez-vous lu le règlement ? :
    ♦ Un commentaire ? :"Les nouveaux membres ne sont pas autorisés à poster de liens externes ou des emails pendant 7 jours. Veuillez contacter l’administrateur du forum pour plus d’informations." De ce fait je ne peux pas remplacer les images.. Il vous faut aller dans la sécurité du forum sur le PA si je ne me trompe pas et autoriser l'ajout de liens externes aux nouveaux membres..



Dernière édition par Eisei Naoharu le Dim 25 Aoû 2013 - 1:54, édité 11 fois






Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ Eisei Tzvi Naoharu ▬   Sam 24 Aoû 2013 - 18:25

    Bonjour, et bienvenue ! *-*

    Alors... J'ai lu ta fiche, mais à aucun moment tu ne parles de la rencontre de ton personnage avec le recruteur de HnK ~ Donc c'est vraiment le seul point manquant de ta fiche de présentation, que j'ai adorée lire au passage !

    Enfin bref ~ Pour ëtre validé, il te faudra aussi un avatar et remplir ta carte d'étudiant :')

    Si tu as besoin de quoi que ce soit ou une question particulière, je suis là ! ♥

    Koko ★

    PS :Pense aux Top-Sites ;)






Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ Eisei Tzvi Naoharu ▬   Sam 24 Aoû 2013 - 19:07

C'est normal je n'ai pas encore fini x)
Mais merci à toi ♥

EDIT : Fiche terminée !






Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ Eisei Tzvi Naoharu ▬   Dim 25 Aoû 2013 - 14:52


    Wooops, pardon ! ><
    J'ai mit ta spé !
    Je te valide donc x) Pense à aller demander une chambre et à recenser ton avatar ;)

    Koko ★







Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ Eisei Tzvi Naoharu ▬   







Contenu sponsorisé


 

♦ Eisei Tzvi Naoharu ▬

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'une petite Eisei.
» Denbee Eisei
» L'avataroscopie des membres
» Eisei !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Hors-RPG :: Archives :: Dossiers Archivés-
TOP