Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mikaël CurtissAuteur
MessageSujet: Mikaël Curtiss   Sam 6 Fév 2016 - 23:43

Mikaël Curtiss (♂)

10 Décembre 2000 & né à Jersey (île Anglo-Normande) • Franco-Anglaise • Bisexuel • Lycéen (Année 1) • Sujin • Killua Zoldyck (Hunter x Hunter)


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE
Mikaël a toujours été un garçon athlétique, rustique et sympathique qui est à la recherche d'aventure. Une de ses passions est de découvrir de nouvelles choses, apprendre est un passe temps auquel il voue énormément de temps. Déjà à l'époque où il ne vivait pas sur l'île, il aimait beaucoup la nature, et appréciait partir explorer seul les forêt, s'intéressant à chaque petits détails tels que les nids d'oiseaux, ou bien, les différents ruisseaux qu'il pouvait bien y avoir. Courageux, il a cependant plusieurs peurs qu'il essais de cacher à son entourage. La première, est une phobie qu'il a développé en dehors de d'Awashima. La solitude. Il la haïs, et c'est une de ses plus grandes peurs. N'ayant pas d'amis, et ne pouvant compter à l'époque que sur ses parents, Mikaël était très solitaire avant d'arriver sur l'île. Ici, il s'est petit-à-petit fait des amis, et a commencé à avoir peur de la solitude. Bien sur, ce n'était pas le fait d'être seul qui l'effrayait, au contraire il appréciait parfois se retrouver seul pour réfléchir ou pour apprécier la beauté de la nature. En revanche, le sentiment de solitude le terrifiait toujours. Perdre ses amis lui mettrait certainement un énorme coup au moral.

Mikaël possède une deuxième peur, et celle là, tout le monde la connaît. Après tout, ce n'était pas le genre de peur que l'on pouvait camoufler. D'un naturel mature dans les situations sérieuses, depuis son arrivée sur Awashima, il à peur d'être inutile. L'idée de ne pas être utile l'inquiète sérieusement, et il tient à toujours pouvoir aider les personnes qui l'entourent, de quelques façons. C'est pour cela que Mikaël essais d'entretenir un assez bon niveau en à peu prêt toute catégories, que ça soit le sport, les études, l'ouverture d'esprit, ou pleins d'autres choses. Ses plus lacunes se situaient dans les domaines scientifiques. Si la psychologie et la nature était des choses qui l'intéressait, il ne fallait pas regarder ses notes en Mathématiques et en Science, et ce depuis sa 3ème année de collège. Dés que son cerveau entendait ou voyait une équation, il décrochait directement, et devenait très distrait. Tellement distrait qu'une punaise sur un mur pouvait provoquer une réflexion d'une heure, si cela pouvait lui éviter d'avoir à penser aux mathématiques qu'il ne parvenait pas à comprendre.

Mikaël avait toujours été doté une personnalité gentille et joyeuse. Il est donc le genre à se faire facilement de nouveaux amis, depuis qu'il c'est sociabilisé en arrivant sur Awashima. Il chérit énormément ses amis actuels, puisqu'il n'en a pas vraiment eu avant son arrivée dans l'île, qu'il ne regrette d'ailleurs pas du tout, et il se met facilement en colère si quelqu'un manque de respect ou nuit à ses amis ou à sa famille, ayant même de la rancune envers ceux qui pourrait les avoir blessés. Cependant, sa personnalité altruiste et gentille engendre souvent deux points qui le font passer pour plus idiot qu'il ne l'ait. Enfantin, et Simplet. Ce sont deux mots qui colle plutôt bien avec son apparence. En effet, Mikaël lorsqu'il est avec ses amis, peu devenir beaucoup plus enfantin qu'un adolescent de son âge, toujours à plaisanter avec un principe d'auto-dérision, un peu pervers sur les bords, farceur, et avec une joie de vivre débordante, pouvant parfois le rendre un peu inconscient.

Il est aussi le genre de garçon qui ne connaît pas encore sa sexualité, bien qu'il s'estime Bisexuel, il a encore un peu de mal à l'affirmer et c'est quelque chose qui le stresse beaucoup. Par conséquent, il est très facilement embarrassé, un simple compliment peu le mettre dans l'embarras et le faire rougir. Surtout qu'en dehors de ses connaissances essentielles pour faire ses blagues salaces, il ne connaît pas énormément de choses en matière de romantisme ou de sentiments, ce qui pour un garçon de son âge, fait tout de même un peu pitié. Pour le cacher, il essais d'éviter le sujet autant que possible.

En fait, Mikaël est un garçon avec énormément de défauts au premier abord. Il est gourmand, ces amis le qualifie même souvent de "ventre sur pattes" ou pour les plus intimes de "Grosse Bouffe", capable de dépenser une somme d'argent incroyable pour obtenir son poids de chocolats. Il est mauvais joueur, et s'énerve très facilement, avec un dictionnaire d'insultes très varié. Et en plus, il est très doué à bouder quelqu'un, ce qui énerve un peu ses amis, qui peinent souvent à lui faire lâcher le morceau. Il peut devenir très déterminé dans certaines domaines. Bouder en fait partie. Cependant, Mikaël reste un très bon ami, avec qui il est agréable de passer du temps. Et puis après tout, il est encore jeune, il à le temps, pour affirmer sa personnalité.

En matière de goûts, c'est un jeune homme assez varié. Il y a très peu d'aliments qu'il n'aime pas, en fait, il n'y en a qu'un : le kiwi, qu'il trouve beaucoup trop acide. Autrement, il mangera à peu prêt tout ce qu'on peux lui donner. Il a également un penchant pour les choses qualifiées de "cool". Par exemple, il possède un skateboard, il aime porter de temps à autres des casquettes ou des capuches, et apprécie la musique en tout genres. Et pour finir, il est très attaché à cette île, Awashima, et à ses pouvoirs. Il considère ses deux choses comme des dons qui lui ont fait aimer la vie. Le reste, il faudra lui parler et oser aller vers lui, pour le découvrir. (En gros, il faudra Rp, héhé )


INFORMATIONS MAGIQUES
• Manière d'utiliser la magie : Mikaël porte sur lui un collier (voir le physique). Si il ne le porte pas, ses pouvoirs sont comme scellés. Du moins pour l'instant, il ne peut pas les utiliser sans porter ce collier. Sa magie ce déclenche aussi seulement si un seul sentiment domine (voir milieu de l'histoire).
• Affinité : Il tient énormément à sa magie, malgré qu'il déteste la façon dont il l'a découverte. Il trouve cela intéressant et cherche toujours à aider un maximum de personnes grâce à elle, bien que sur l'île tout le monde soit capable d'utiliser la magie, il tient beaucoup à la sienne et à la perfectionner dans le but d'aider tout ceux ayant besoin.


DESCRIPTION PHYSIQUE
La première chose que les gens remarquent chez lui, c'est certainement son manque de goûts vestimentaires. Mikaël préfère le confort à la beauté, et cela ce vois au premier coup d’œil. Tee-shirt au dessus d'un col roulé, un pull d'hiver avec un short d'été, chemises à carreaux avec bas de jogging, il possède un record en matière de fautes de goûts. Il est même capable de porter des tenues qui selon ses amis "font très gay" sans même s'en rendre compte, quoi qu'il favorise les vêtements amples aux vêtements près du corps, et à ces remarques, il répond qu'il s'en fiche un peu.  Malgré les efforts de son entourages pour changer cela, il n'y a rien à faire, il reste convaincue que le confort est prioritaire. Pourtant, si au début, c'est choquant, les personnes qui sont avec lui quotidiennement s'habituent facilement à son style, et cela peut même finir par faire bien, sur lui. Tout est une question d'habitude.

En dehors de son sens de la mode, ont reconnaît facilement Mikaël à ses cheveux blanc. Ses derniers sont dû à une maladie génétique rare, heureusement, rien de bien grave pour sa santé quotidienne. Jeune homme simple et qui se moque des apparences, rares sont les fois où il coiffe ses cheveux. Ce qui fait que sa coupe habituelle est toujours dans le désordre. Sa peau, elle aussi, est plutôt blanche. Malgré le temps qu'il passe dans la nature et au soleil, il n'a jamais été le genre à bronzer. En revanche, sa peau est sensible au soleil, et si il ne met pas de crème ou qu'il ne se protège pas, une demie-heure peut suffire à le faire devenir rouge de coups de soleil. Sa morphologie et son caractère font aussi qu'il parait beaucoup plus jeune qu'il ne l'est.

De taille et de poids normal pour son âge, c'est à dire 1m68 pour 53kg, il ne ce distingue pas énormément des autres pour cela. En revanche, il est assez fier de posséder quelques abdos, certainement dû à ces différentes pratiques sportives quotidiennes. Il n'en a pas non plus des tonnes, mais il en reste fier. Normal, c'est de son âge, non ? Au fond, il est bien content, car son physique n'est pas contraignant, il n'est pas frappé par l'acné, de taille et de poids normal, et il est de nature à ne pas grossir, malgré le fait qu'il mange pour quatre. C'est un point auquel il pense parfois, appréciant faire rire ses amis en leurs disant de l'imaginer obèse, et il se dit souvent qu'il a plutôt de la chance d'être fait ainsi.

Aussi, Mikaël à un tic qu'il essais de battre, sans jamais réussir. Il se ronge les ongles, lorsqu'il s’ennuie ou qu'il est seul depuis trop longtemps. Ce n'est pas réellement du stresse comme le dit tout son entourage, mais plutôt une habitude et un "passe-temps" dont il n'arrive pas à se débarrasser. Il sait pourtant que ce n'est pas joli, et que c'est mauvais pour la santé, mais il à beau avoir tout essayer, rien ne fonctionne pour le faire arrêter, du coup il a abandonné depuis longtemps. Parfois, l'envie lui prend de retenter d'arrêter, il tient 2 jours, puis oublies sa détermination déjà envolée. Il a aussi l'habitude de toujours porter le collier offert par ses grands parents sous ses vêtements, pour le cacher de tout risque de casse. C'est une chaîne en argent avec une petite pierre bleue, un saphir. Il a une énorme valeur aussi bien sentimentale que pour l'utilisation de son pouvoir, basé sur ses sentiments.

Et pour terminer, chose qu'il a hérité de sa mère, il possède deux beaux yeux bleus. Il en est plutôt fier, étant donné que le bleu est sa couleur favorite. L'avantage avec lui, c'est qu'il est très facile de lire à travers lui. Outre les moments où il fait des efforts pour cacher ses émotions, comme lorsqu'il ment par exemple, ses yeux reflètent toutes ses émotions de manière très expressive. Il ne considère pas cela comme un avantage, lui, mais les autres oui. Mikaël est toujours habité par la joie de vivre, et arrive facilement à paraître heureux, donc il est compliqué pour ses amis de deviner lorsqu'il est triste ou qu'il ne va pas bien. Ses yeux, sont là pour les aider, heureusement.  


RACONTE NOUS SON HISTOIRE

Mikaël est né sur la petite île Anglo-Normande qu'est Jersey, faisant le bonheur de ses deux parents, très fier de leur petit bijoux. Mikaël tient son nom de son petit frère qu'il n'a jamais pu connaître, Mike, mort né deux ans avant lui. Ses parents, voulaient un prénom proche, en hommage, et un de leurs amis a proposé Mikaël. Cela leurs a plu, et ils l'ont finalement gardé. Ses parents, étaient tout deux très heureux de sa naissance, d'autant plus qu'il était un bébé relativement calme. Il ne faisait pas de crises, sauf pour ce qui concernait les repas, déjà très attaché à la nourriture à l'époque, et souriait très souvent. Mika, comme ils ce plaisent à le surnommer encore maintenant, était leur fils adoré, brun aux yeux bleus, et souriant.

A l'âge de 6 ans, les problèmes commencèrent. Mikaël n'avait jamais mis les pieds dans une école. La raison ? Son manque de sociabilité. Il allait vers les autres, mais pourtant pour une raison qu'il ne comprenait pas, ce faisait toujours rejeter. Du coup, pour ne pas le faire souffrir et le forcer à rester dans des écoles où il était constamment seul, ses parents lui donnèrent des cours à domicile, avec un professeur particulier, auquel Mikaël s'était assez vite attaché. Après tout, lui, était gentil, comparé à ceux des écoles qu'il avait pu fréquenter. Tout ce déroulait bien, à l'époque. Au mois de juin, lorsque les cours particuliers prirent fin jusqu'en septembre, il partait durant tout ce qu'il appelait "les grandes vacances", chez ses grands parents.

Ils avaient une petite maison dans la campagne environnante de Port-en-Bessin, une petite ville Normande dans le Calvados, proche de Bayeux, surtout connue pour le débarquement des Anglais sur la plage durant la guerre le 6 juin 1944. Grâce à son grand père, qui était un passionné, il connaissait pleins de choses sur cette guerre, et il appréciait écouter ces histoires qu'il trouvait si intéressantes. D'ailleurs, il ce souvient encore de ses visites au cimetière américain, au musée consacré à cela, ou bien encore aux sites avec les bunkers Allemands. Il adorait aller chez eux, premièrement car ses grands parents étaient des personnes très gentilles, qui le laissait manger ce qu'il voulait quand il le voulait, et deuxièmement, car le paysage était tout simplement génial. Mikaël passait généralement ses après midi à essayer de descendre en aventurier la falaise qui donnait sur Omaha Beach. Il aimait explorer les bunkers et s'imaginait en situation de guerre, là où beaucoup de films avaient été tournés. Evidemment, il les avaient pratiquement tous vus. Même Le Jour le plus Long qu'il avait trouvé bien, mais vraiment long, car 170 minutes, c'était un peu ennuyeux à la fin.

Ce fût chez eux que les choses changèrent. Lui, n'y avait pas forcément prêté attention, mais un matin, alors que sa grand mère le coiffait, elle remarqua un détail frappant. Alors que le garçon était brun, comment ce faisait-il qu'à 6 ans, il ait déjà des cheveux blancs ? Inquiète, elle l'emmena -de force- chez le docteur. Mikaël était un peu triste, car ce jour là, il avait prévu d'explorer la Pointe du Hoc, aller chez le médecin symbolisait de devoir reporter cette excursion au lendemain, et juste pour cette raison, il ce mit à bouder un peu sa grand mère. En plus, quel enfant aime aller chez le médecin ? La seule chose qui lui faisait plaisir, c'était certainement la sucette à la fraise qu'il obtenait après chaque rendez-vous. Et puis, à l'époque, il ne comprenait vraiment pas quel était le problème. Il n'était ni fatigué, ni malade, et se sentait parfaitement bien !

Lorsque le verdict tomba, Mika avait constaté une sorte de soulagement dans le regard de sa grand mère. Elle, était en effet soulagée, il fallait avouer qu'elle avait pensé au pire, tel qu'un cancer ou une tumeur. Mais finalement, ce n'était qu'une maladie génétique, qui n'aurait aucun impacte sur sa santé, du moins pas avant qu'il ait obtenus la soixantaine. Cela lui laissait largement le temps de vivre. Mikaël, lui, n'écoutait même pas les explications beaucoup trop compliquées et scientifiques du docteur, et songeait déjà à comment il pourrait bien descendre la Pointe du Hoc sans prendre le chemin habituel, beaucoup trop simple pour lui. La seule chose qu'il avait retenus, c'était que ses cheveux finirait par devenir blancs, plus ou moins rapidement. Mais en fait, il s'en fichait un peu, son apparence n'était pas ce dont il se souciait le plus.

A la fin des vacances d'été, ses cheveux ne contenaient plus que quelques mèches brunes. Ses parents, surtout sa mère, était devenu très protectrice avec lui, ce qui d'ailleurs, le dérangeait un peu, car il n'avait même plus le droit d'aller en exploration de l'île après 17 heure, horaire qu'il trouvait beaucoup trop stricte, juste pour une maladie même pas dangereuse ! Du coup, évidemment, il désobéissait, et avait prit l'habitude de ce faire disputer par sa mère poule, à laquelle il tenait malgré tout. Sur Jersey, il lui fallait du temps pour accéder à la campagne et aux coin de nature, étant donné qu'il vivait en ville, et même en skateboard, il était simplement impossible d'avoir le temps de faire l'aller retour dans les délais imposés. Mais bon, il ne pouvait pas changer le caractère de sa mère.

Lorsqu'il prit 12 ans, il comprit enfin ce qu'était la solitude, et ce rendit compte à quel point il la côtoyer souvent. Parfois, dans les rues, il croisait des enfants de son âge, avec qui il essayer d'aller. Ils l'acceptaient, pour une heure, et finissaient toujours par partir. Sans lui. Il ne comprenait pas vraiment pourquoi. Cette année là, son père avait insisté pour qu'il entre dans un collège. Ce fût la chose la plus éprouvante que Mikaël n'est jamais vécu. La plupart du temps, les autres ce moquaient de lui, ou le pointait du doigt en riant. Il le traiter de vieux pour ses cheveux blancs, de "gamin de trois ans" pour son caractère si enfantin. Et il a comprit qu'il fallait qu'il change. Alors, il avait essayer de devenir froid, sans humour. Pour quelqu'un avec son caractère, c'était compliqué, mais il pensait qu'ainsi, il réussirait à ce faire des amis. C'était tout ce qu'il voulait.

Et cela marcha. Les filles commencèrent à s'intéresser à lui, sous prétexte que "les gars froid sont cool" et il ce fit des amis car sa froideur était "classe". Pourtant, il ne ce sentait pas du tout heureux. Fallait-il obligatoirement devenir quelqu'un d'autre, pour avoir des amis ? Et puis, à ces yeux, ces gens étaient faux. Malgré tout, il restait avec eux, se forçant à être ce qu'il n'était pas, pour ne pas être seul. Et ce, durant toute son année. Tout prit fin le jour de son anniversaire. Un jour qui devait être normal, mais qui ne le fût pas. En y repensant, malgré qu'il soit maintenant à Awashima, cela restait un mauvais souvenir qui le suivait souvent dans ses mauvais rêves.

La journée, avait pourtant bien commencée. Son père, lui avait donné un colis reçu par la poste le matin même, venant de ses grands parents. Pour son anniversaire, ils lui avaient offert un magnifique collier en chaînes argentées avec une petite pierre bleue, un saphir d'après lui, sa couleur préférée. Il l'avait bien sur mis, pour aller à l'école, fier de ce collier qui était à ses yeux un magnifique présent. Le midi, il devait fêter son anniversaire avec ses "amis", entre guillemets bien sur, et cela l'enchantait guère. Ses gens, il ne les aimaient pas. Et il aurait adoré courir partout, avec un grand sourire, et rire, comme à un vrai anniversaire, mais avec eux, impossible. Alors qu'il mangeait sans rien dire, un de leur groupe, le plus grand, arriva vers lui par derrière, pour le prendre par surprise. Et, pour ce moquer de lui, en criant un "Joyeux anniversaire", il renversa la carafe d'eau sur la tête aux cheveux blancs. Evidemment, tout les collégiens présents dans le self ce mirent à rire. Leur mentalité, probablement défectueuse, un groupe de filles en riant, le pointèrent du doigt. Alors qu'il détestait être l'attention de tout le monde, Mikaël était au bord des larmes. Ces gens, il les haïssaient, tous autant qu'ils l'étaient. Il aurait bien dû ce douter, que ces "amis" n'en était évidemment pas.

Pourtant, la tristesse et la honte laissèrent très vite place à un autre sentiment. La colère. Et il allait très vite le regretter. En réalité, il ne s'était pas rendu compte, à l'époque, avant qu'un garçon écarquille les yeux en disant "Regardez ! L'eau à ses pieds est devenue de la glace !". Surpris, Mika avait baissé les yeux pour constaté que la flaque d'eau s'était bel et bien changé en une petite plaque de verglas. Une fille dit alors "Hé, c'est un monstre ! C'est pour ça qu'il a les cheveux blancs ! Il ne devrait même pas être ici, on devrait l'attraper !". Et alors que la colère disparut pour laisser place à la peur, et la plaque de verglas redevint de l'eau. Les yeux écarquillés, le collégiens ne comprenait pas à l'époque ce qui lui arrivait. Comment était-ce possible, avait-il rêvé ? Non. Il n'était pas le seul à l'avoir vu, donc il ne pouvait avoir rêvé. Bien qu'il aurait fortement préféré que ça soit rien d'autre qu'un songe.

Il avait alors prit la fuite, sortant du self, poursuivis par une bande d'élèves et par ces anciens "amis", qui n'arrêtaient pas de le traiter de monstre. Mika voulait que tout cela s'arrête. Tout ces sentiments ce mélangeaient, et cela le rendait malade, il sentait sa tête tourner, hésitant entre la peur, la colère, la tristesse, la confusion, la honte, et par dessous tout, la solitude. Sur le coup, il se moquait bien de ce que pourrait dire les professeurs, et il était sortis en pleurant du collège, se précipitant pour rentrer chez lui. Pourquoi tout cela lui arrivait ? Pourquoi à lui ? En quelques minutes, sa vie était devenu un cauchemars. heureusement, les élèves avaient arrêtés de le poursuivre dés qu'il avait franchis la barrière du collège, ne tenant pas tous à avoir une colle pour être sortis sans autorisations. Pourtant, il ne s'arrêtait pas de courir, il devait ce défouler, et essayer d'oublier.

Lorsqu'il était rentré chez lui, ses parents furent surpris, mais il n'y avait prêté aucune attention, et était directement allé dans sa chambre, avait verrouillé la porte, et s'était laissé pleurer, adossé à la porte. Il ne voulait plus rien d'autre. Même l'idée de manger le dégoûtait. Il avait ignoré royalement les questions de sa mère et son père derrière la porte, qui bien sur s'inquiétaient pour lui. Il s'en fichait. Il souhaitait juste se réveiller de ce qu'il pensait être un cauchemars, bien que ce n'en était pas un. A cet âge là, c'est toujours dur d'être traité comme il venait de l'être. Être la cible des moqueries, c'était ce qu'il avait toujours voulu éviter. Il voulait juste avoir des amis. Pourtant, tout avait foiré, si il avait su, il aurait encore préféré rester seul. Maintenant, la solitude venait à son cœur tel une évidence, et jamais il ne s'était sentit aussi vide.

Il lui fallut au moins une semaine avant d'accepter de reprendre une vie plutôt normale, sans pour autant retourner au collège, où il était bien décidé à ne plus aller. Il occupait ses journées en allant dans la campagne de Jersey, voir les vaches spéciales à cette île qui faisait du lait si bon en glaces, ou traîner près de la fameuse maison en coquillages. Ses parents ne disaient rien, car malgré tout, ils étaient plutôt soulagés qu'il ce soit sortit de sa déprime, et malgré qu'ils n'arrivaient à décrocher la moindre explication de leur fils à ce sujet, ils savaient tout deux que le forcer à retourner au collège était une mauvaise idée. Car jamais ils n'avaient vu leur petit garçon d'ordinaire si heureux déprimer comme la semaine passée. Alors, ils ne disaient rien.

De son côté, Mikaël essayer de comprendre d'où venait ce don mystérieux qui lui avait permis de changer l'eau en glace ce jour là. Il avait préféré rayé cette histoire de sa mémoire, ou au moins ce forcer à l'oublier en pensant à autre chose. Et ce don était l'autre chose. Suite à différents test qu'il avait pratiqué, il avait finis par en déduire que cela ne fonctionnait qu'avec l'eau. Et, sans qu'il comprenne pourquoi, qu'avec le collier que ses grands parents lui avaient offert. Il ignorer si c'était pour la valeurs sentimentale, mais cela ne fonctionnait pas sans. Il avait aussi noté que son pouvoir ne marchait pas si il n'avait pas une émotion dominante. En gros, si il ressentait plusieurs chose à la fois, cela ne fonctionnait pas, il fallait par exemple, qu'il ressente uniquement de la colère, de la tristesse, ou bien toute sorte d'autre sentiments.

Peu après l’événement au collège de ses 13 ans, jour qu'il souhaitait oublier, une nouvelle allait de nouveau le faire pleurer. Lorsqu'il l'apprit, une foule de souvenirs étaient remontés à la surface, et l'idée que plus jamais il ne pourrait revivre cela lui brisa le cœur. Ses grands parents étaient morts. Le poids du sentiment de solitude qu'il ressentait était soudainement devenus beaucoup plus lourd. Il avait toujours été énormément attaché à ses grands parents, et leur décès l'avait anéantis. Ses parents l'avaient donc emmené en Normandie, à Port-en-Bessin, pour l'enterrement. Il avait tenus bon durant toute la cérémonie, mais dés la fin de celle ci, alors que les adultes discutaient, il s'était éclipsé. Il avait fuit vers la falaise d'Omaha, où il avait l'habitude de passer tant de temps, et après l'avoir descendu, s'était laissé tombé en pleurs sur le sable.

Mikaël avait toujours pleuré très facilement. Mais jamais en publique, il détestait cela. Alors ici, sur cette plage qui par chance était actuellement déserte, il pleura toute la solitude et la tristesse qui l'accablait à ce moment. Le solitude n'étant pas une sentiment réel mais une sorte d'émotion, la tristesse était l'unique sentiment qu'il ressentait à ce moment. Et cela ce voyait, car chacune de ces larmes devenait glace à la seconde où elles touchaient le sol de sable, froid en cet période hivernale. Il avait alors enlevé son collier, ouvrant la chemise qui le gênait, sous le costard noir, et l'avait serré contre son cœur. C'était le dernier cadeau que ces grands parents lui avaient fait, et lui ferait jamais. Au moment de rentrer à Jersey, Mika avait laissé ses yeux ce perdre dans le paysage, et avait succombé au sommeil, le collier bien remis, sous le pull qu'il portait.

Il avait fallu un mois pour Mikaël pour réussir à faire le deuil de tout ce qui s'était passé précédemment en si peu de temps.

Le temps passa, et, un jour, alors qu'il marchait sur la plage, il ne le savait pas, mais sa vie allait changer. Il venait d'apprendre que c'est parents allaient être obligés de le mettre dans un internat car pour des raisons professionnelles, leur travail les obligés à partir à l'étranger, et ils ne pouvaient l'emmener. Cela ne gênait pas réellement Mikaël qui était plutôt autonome pour son âge, ayant désormais 14 ans et demi. Ce fût à ce moment là, bien qu'il ne s'en doutait pas, que l'hypnose d'Awashima avait débutée. Il ne ce souvenait pas comment ni par quels moyens, il s'était retrouvé sur cette île, avec une monnaie différente de celles qu'il connaissaient (l'Euros € en Normandie et la Livre Sterling £ de Jersey), une nouvelle carte de "l'île" où il était, et ses affaires qu'il ne ce souvenait pas avoir faites.

Une fois sur l'île, la première chose qu'il avait faite après avoir retrouvé toute sa tête, fût de lire le petit papier qui lui était apparemment destiné.


"Cher descendant,
Tu as été amené ici en raison de tes pouvoirs surnaturels. Tu ne pourras pas quitter ce lieu, ne devra pas essayer de le quitter. Nous avons essayé de recopier autant que possible le monde extérieur d’où tu viens. Nous espérons que tu ne seras pas trop dépaysé. Intègres toi aussi bien que possible dans ce monde où seuls les habitants te seront étrangers. Nous cherchons juste à te protéger et à préserver l’équilibre du monde.

A."


Il découvrit plus tard que le A. était pour signer Awashima, nom de l'île. Mais à l'époque, il était heureux de cette nouvelle. Loin d'être inquiet, la première chose qu'il voulait faire, c'était s'aventurer sur l'île pour découvrir pleins de nouvelles choses et de nouveaux endroits. Ici, une nouvelle vie débutait. Tant pis pour ses parents, il était triste de ce dire qu'il ne les verrait certainement plus jamais, mais il avait vérifié, et possédait une photographie d'eux dans ses affaires, et puis après tout, il les auraient quittés de toute façon pour aller en internat, donc ce n'était pas trop grave. En plus, il avait toujours son téléphone, et son ordinateur portable. Il était également soulagé de voir sa Psp et sa PsVita avec ses jeux, dans sa valise. Maintenant il pourrait être lui même, et ce trouver des amis, et les aider, sans avoir besoin de faire semblant d'être ce qu'il n'était pas. Et tant pis si cela mettait du temps !

Voici comment aujourd'hui, à 15 ans, Mikaël Curtiss est maintenant un Lycéen, ayant désormais des amis, et une vie qu'il juge satisfaisante.


DERRIERE L'ECRAN
• On m'appelle : Miy'
• J'ai : 14 ans
• Je suis : Une Fille (J'ai rajouté, si ça intéresse xD)
• J'ai connu le forum grâce à : Partenariat
• Je pense que le forum est : Sympa, agréable à voir, et avec un bon contexte :3 (Et j'adore le "Passe-partout", il est original xDD)T'as vu, il est classe hein ce passe partout 8D ; #J. Mais Trop 8D
• J'ai trouvé le "Passe-Partout" :
• J'aimerai ajouter que : C'est la première fois que je fais une présentation aussi longue, 4840 mots ! *^*
Je serais absente la semaine prochaine... C'est les vacances, je dois aller chez mon père, et il vis dans un trou paumé sans Wifi. Oui oui, je serais absente à peine validée. Comment bien commencer ! 8D



(c) Himitsu no Kii - Awashima


Dernière édition par Mikaël Curtiss le Lun 8 Fév 2016 - 23:48, édité 9 fois






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Mikaël Curtiss   Dim 7 Fév 2016 - 0:42

Bienvenue petit toi ! Je t'aime déjà, tu viens de ma Normandie adorée ♥ Bon courage pour ta fiche !

Et pour répondre à ta question, oui les dates et la période de l'année sur l'île sont plus ou moins les mêmes que dans le monde réel (après tu peux toujours rp dans le passé, t'façon la chronologie des gens ici c'est le bordel ~)




▬ ♫ Forever saving this memory, you and me singing our sunset melody ♫ ▬
☆ Clear mind in ~ #336699
avatar


Féminin Date d'inscription : 17/01/2015
Occupation : Etudiante en histoire
Sexualité : Pureté et innocence ♥
Messages : 591

Carte de Jeu
Familiers: Nera {renard nébuleux}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ♚ - Magie Divine Féroce


MessageSujet: Re: Mikaël Curtiss   Dim 7 Fév 2016 - 14:05

Bienvenue Mikaël et bon courage pour ta fiche :)




Ange ou Démon ?:
 






avatar


Féminin Date d'inscription : 27/08/2015
Occupation : Journaliste
Sexualité : Lesbienne
Messages : 157

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Magie Familier


MessageSujet: Re: Mikaël Curtiss   Dim 7 Fév 2016 - 18:29

Coucou, bienvenu =) et bon courage pour finir ta fiche
COEUR COEUR COEUR




#009900 #cc9933 #660000

Merci de contacter Ingrid Coves pour les questions ♥️





avatar


Féminin Date d'inscription : 20/12/2015
Sexualité : Legophile
Messages : 275

Carte de Jeu
Familiers: Grondecho
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Magie Voleuse


MessageSujet: Re: Mikaël Curtiss   Lun 8 Fév 2016 - 17:32

Déjà dit sur la CB, mais bienvenue à toi ! ^^
Bon courage pour finir ta fiche et si tu as des questions, n'hésite pas à venir sur la CB ou à envoyer un MP :D
Et ne t'en fais pas pour les délais de la fiche, on est hyper coulants à ce sujet ^^




Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1379

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

3 ♚ - Magie Divine Féroce


MessageSujet: Re: Mikaël Curtiss   Lun 8 Fév 2016 - 17:55

Bienvenue /o/
Kurai, faut pas dire qu'on est coulant c'pas gentil ;w; Je passe pour une incompétente XD *PAN*
Jolie fiche pour le moment ♥ N'hésite pas à faire signe si tu as réellement besoin d'un délai en plus ^^

Courage ♪


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2090

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Mikaël Curtiss   Lun 8 Fév 2016 - 23:53

Lyra : Oh tu aimes la Normandie ? **

Et merci à tous :3 Normalement je ne devrais pas avoir besoin de délais supplémentaire finalement, vu comme j'ai de l'inspiration pour l'histoire ce soir. x)

[EDIT] Bha voilà, c'est fini :')






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Mikaël Curtiss   Jeu 11 Fév 2016 - 11:13

Jeune homme, je te valide !
N'oublie pas, dès à présent, de te recenser, recenser ton avatar et demander un logement ! :)
Si tu as des questions, n'hésites pas !
#J.


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2090

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Mikaël Curtiss   







Contenu sponsorisé


 

Mikaël Curtiss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MIKA ∞ Hé, ce soir j’te fait des crêpes et après j’te saute.
» Love me again ❥ Mikaëla
» Mikaïl J. Kennedy
» Messes de l'ensemble paroissial Sant Mikaël du 18 septembre au 19 novembre
» Rebekah Mikaëlson - Vampire Originelle [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Hors-RPG :: Archives :: Dossiers Archivés-
TOP